Vente des compteurs à 100$ par Anser au Kasaï : le gouvernement provincial appelé à élucider l’affaire !

Partager

Après les travaux de la construction de la centrale photovoltaïque à Tshikapa chef-lieu de la province du Kasaï et la période étant terminée,ble courant de cette centrale se distribue à 100$ sans procéder par un consensus entre l’entreprise et la population comme promis lors de l’identification des abonnés.

Ce sont les abonnés interrogés sur ce dossier qui l’ont dévoilé vendredi 26 Avril 2024 confirmant pour le moment que ce n’est pas encore la période d’essai mais d’une vente des compteurs à environ 100$ ou encore 150 dollars américains.

Ces abonnés indiquent que l’entreprise ANSER avait d’abord promis une période de négocier avec la population sur le prix qui sera fixé pour la location compteur, malheureusement celà n’a été fait

 » Avant que nous ayons ce compteur, nous avons payé 100$ pour en avoir mais il y les autres qui ont payé même plus de 100$ . Avant qu’on vienne installer on se rassure si vous avez déjà une bonne installation dans votre maison et en plus nous payons la carte à chaque fois que ça s’épuise « , a déclaré l’un des abonnés.

À cet effet, la population s’interroge si réellement c’est ce prix qui va continuer éternellement ou si il aura une réduction ou encore un ajout.

La population demande au ministère de l’énergie tant national que provincial à donner des explications claires quant à ce projet du chef de l’état Félix Tshisekedi surtout donner la lumière sur le prix de carte et compteur.

Contacté par notre rédaction, le ministre provincial ayant l’énergie parmi ses attributions, Aaron Katshimu Kangapu promet de vérifier cette information puis s’exprimer pour donner la lumière sur ce projet qui n’est pas un bien privé des individus mais c’est un projet du chef de l’état Félix Tshisekedi.

Dans cette situation, depuis que les compteurs se vendent, la population dénonce le silence de ce ministère, qui selon elle ne s’intéresse pas à ses attributions et laisse les dirigeants provinciaux de l’entreprise ANSER décider sur les prix en dépassant la période d’essai.

La Rédaction

Articles similaires

Incinération des champs au Sankuru : plus d’une centaine de maisons parties en fumée...

La province du Sankuru au centre de la RDC est plus marquée par les activités agricoles champêtres. Presque dans chaque territoire, la majorité de la population vit  par les activités de champs. 

Kabinda : plus de 34 maisons restent sans toitures après la forte pluie qui...

Cette pluie qui n'a duré que 30 minutes a laissé plusieurs ménages sans abris dans les 4 communes composant la ville de Kabinda dans la province de Lomami au centre de la République Démocratique du Congo.

LOMAMI : une jeune fille loupe la mort après avoir tenté de se pendre...

une jeune fille loupe la mort après avoir tenté de se pendre à Ngyevu Lulu