RDC : 6 lauréats du projet “Fac’Arts” bénéficient des bourses à la hauteur de 7000 $

Partager

La plateforme contemporaine a organisé, vendredi 24 mai dernier, au centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, une cérémonie de remise des prix aux nouvelles start-up, bénéficiaires du programme des formations en entrepreneuriat culturel, dans le cadre du projet Fac’Arts. En effet, 6 candidats parmi les 21 se sont distingués et ont bénéficié chacun une bourse à la hauteur de 7000 $ comme subvention servant au démarrage de leurs entreprises.

A en croire Benjamin Tezangi, durant son allocution qui a été riche en matières à réflexion dans le domaine culturel, a fait noter que cette matinée de remise de prix Facultés et arts -Fac’Arts- est un moment très spécial réservé aux célébrations du succès de nombreux lauréats par la remise de brevet mais surtout de souligner l’importance du renforcement des capacités dans les métiers supports dans le corps business du secteur culturel et artistique en RD-Congo.

Ensuite, il a défini la formation professionnelle comme étant l’acquisition du savoir, du savoir-faire et du savoir-être dont un individu a besoin pour exercer un métier où une activité professionnelle. Il a précisé que cette formation revêt une importance particulière pour les entreprises et les personnes salariées ou en recherche d’emploi afin qu’elles puissent être en mesure de relever des défis économiques et sociaux. 

Benjamin Tezangi a clarifié que la formation professionnelle constitue un levier majeur de compétitivité et d’adaptabilité pour les entreprises lorsqu’il s’agit de faire face efficacement aux changements technologiques ou de mutations économiques.

La promotion de l’entrepreneuriat culturel

Depuis plus d’une décennie, la plateforme contemporaine est comptée parmi les principaux opérateurs culturels de Kinshasa. L’association elle-même ne produit pas d’œuvres artistiques. Elle soutient la création par l’aide à la production et par des activités de renforcement et de diversification de création artistique. Elle réalise des projets de collaboration et de coopération avec les artistes et entre les artistes et entre les organisations culturelles.

Depuis 2019, les actions pour la promotion de l’entrepreneuriat culturel menées par l’Asbl plateforme contemporaine au sein de plusieurs campus universitaires de Kinshasa dans le cadre du projet Fac’Arts ont comme but de consolider l’offre culturelle et artistique dans le milieu académique. 

“ Ces actions ont contribué au renforcement des capacités d’une vingtaine d’étudiants bénéficiaires du programme d’initiation à l’entrepreneuriat culturel, et a permis d’alimenter les débats entre opérateurs culturels, autres corps de métiers et membres de la société civile autour de la possibilité de nouvelles synergies entre différents domaines de la société et projeter les solutions que celles-ci pourraient apporter en réponse aux problèmes qui empêchent l’émergence d’un secteur culturel professionnel ”, a-t-il expliqué.

D’après lui, les bénéficiaires du projet pourront grâce aux modules de formation professionnelle reçus, 20 jeunes diplômés des universités partenaires seront capables de mettre œuvre les compétences acquises dans le cadre de la conception, l’élaboration et la réalisation d’un projet individuel d’entrepreneuriat culturel.

Par ailleurs, il a indiqué que le programme de formation a permis de mettre en œuvre 13 projets d’acquisition de compétence par la formation et l’accompagnement dans des matières touchant à l’élaboration et la mise en œuvre de projets culturels pour les 20 diplômés des universités partenaires et de Fac’Arts club.

Il a profité de cette occasion pour exhorter les participants à mettre ces connaissances en pratique, à cultiver le partage de l’information et l’intégrité, afin d’atteindre leur objectif qui consiste à lutter contre le chômage dans le pays mais surtout de contribuer au développement du secteur culturel tant attendu.

“ Je terminerai mon allocution en réitérant à tous les partenaires, nos sincères remerciements pour votre participation active et soutien indéfectible dans la réalisation de ce projet combien important pour le secteur culturel et surtout aussi pour la marque de confiance. Et aux bénéficiaires de bourses plus de courage, n’abandonnez pas, il y a encore des opportunités dans le secteur, mettez-vous au travail ”, a-t-il conclu.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de la représentante de l’ambassade de la Belgique, du représentant de l’UNESCO en RD-Congo, du représentant de l’Union européenne en RD-Congo, des recteurs et représentants des universités partenaires, de la secrétaire Général d’Advans Bank Congo, etc.

Hénoc AKANO

Articles similaires

Musique Folklorique: l’artiste  Comette Nkanga lance son album « Bunda tika kolela » pour ce mercredi...

Les amoureux de la musique folklorique seront égayés ce mercredi 12 juin 2024 au village Chez Temba, à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. L'artiste Comette Nkanga, musicien renommé de la musique folklorique, va officiellement lancer son album "Bunda tika kolela (bats-toi, cesse de pleurer)". Une grande nouvelle pour tous ses fanatiques du monde entier et surtout  ceux de l'espace Grand Équateur.

RDC : le PCA Emmany Dioko place la barre haut pour le redressement du...

Suivant ses missions principales, celles de la conception, de l’orientation, du contrôle et des décisions du FPC, le président du conseil d'administration du Fonds de promotion culturelle, le docteur Emmany Ngoy Dioko a présidé, hier mercredi 8 mai 2024 à Kinshasa, la deuxième réunion de la session ordinaire du conseil d'administration du FPC pour cette année en cours.

1er mai : le PCA Emmany Ngoy Dioko honore les agents et cadres du...

Sous le thème « Promouvoir le travail décent dans un monde en mutation », le monde entier a célébré ce mercredi 1er mai 2024 la journée internationale des travailleurs. En RDC, cette journée placée sous le thème national « Paix et sécurité, gage de la promotion de l’emploi », a été célébrée avec faste. Particulièrement au sein du Fonds de promotion culturelle, où les agents et cadres se sont réunis dans la salle Le Chandelier dans la commune de Kasa Vubu, pour célébrer ensemble cette fête. Sur place, les travailleurs du FPC ont été honorés par la présence remarquable du président du conseil d’administration de cet établissement de l’État, le Docteur EMMANY NGOY DIOKO.