Culture : le Royaume Lunda, un véritable socle africain !

Partager

En guise de la valorisation de notre chère culture africaine en générale et congolaise en particulière,notre Rédaction a trouvé son plus grand bonheur d’élucider sur l’Empire Lunda qui figure parmi le miroir et fait la fierté d’un État, le Royaume Lunda ou Empire Lunda est un Empire Africain fondé au 16ème siècle  par Kongolo Mwamba qui fut succédé par kalala Ilunga et construit une nouvelle capitale à Munzo.

Le peuple Lunda réside toujours sur le Territoire de son ancien empire, conquis par les Colonisateurs Belges, Portugais et Britanniques à la fin du xixe Siècle, qui ont dessiné les États Actuels : ce Territoire correspond à l’ouest de l’actuel Katanga, à l’Angola du Nord-Est et au Nord-Ouest de la Zambie. On distingue parmi eux les Lundas de Kazembe, appelés Lundas de l’Est, qui parlent une langue différente, proche de celle de leurs Voisins BemLueji.

Fondation modifier selon la tradition orale, l’empire naquit en 1600 de notre ère lorsqu’un groupe de populations issues de l’empire Luba et dirigées par Ilunga Tshibinda, frère ou neveu (et donc rival) de l’empereur Ilunga Kalala, émigra vers l’ouest et arriva sur la terre de la confédération Lunda ou Ba Lunda, située dans le Kasaï supérieur au sud-ouest du Katanga. Il y épousa la reine Lueji ou Rwej, fille du roi Konde des Bungu, chef de la confédération, qui lui remit le bracelet sacré lukanu, insigne de royauté. Leur fils Yao Nawedji (r. 1660 à 1675) prit le nom de Mwant Yav (« vénérable Yav », francisé en « Mouata-Yamvo »), qui restera le titre des souverains Lunda par la suite. Lueji, stérile dit-on, est la mère symbolique de l’empire et c’est une femme nommée Kamonga qui fut la génitrice de l’héritier. 

Le premier Mwant Yav étendit le royaume et nomma gouverneurs des chefs d’autres branches Lunda, dont celui de Kazembe (Luapula, sud-est du lac Moero), groupe promis à une grande prospérité du fait de ses contacts privilégiés avec les partenaires commerciaux de l’empire. La tradition orale rapporte que les frères évincés de la reine Lueji furent à l’origine d’autres groupes de la confédération. Shinguli aurait fondé le royaume Imbangala sur le Kwango, affluent de la Kasaï, et Chiniama serait à l’origine des Luena et des Tchokwés qui revendiquent Nakabamba, sœur de Lueji, comme « Mère du royaume » ; de leur côté les Mpimin revendiquent comme « Mère du royaume » Muadi Kapuk, une parente de Lueji.

En rappel, Kalala Ilunga a eu deux fils à savoir : walefu et Tshibinda, le dernier quittera son pays pour se diriger au pays lunda à la fin du 16ème siècle.

La Rédaction

Articles similaires

Musique Folklorique: l’artiste  Comette Nkanga lance son album « Bunda tika kolela » pour ce mercredi...

Les amoureux de la musique folklorique seront égayés ce mercredi 12 juin 2024 au village Chez Temba, à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. L'artiste Comette Nkanga, musicien renommé de la musique folklorique, va officiellement lancer son album "Bunda tika kolela (bats-toi, cesse de pleurer)". Une grande nouvelle pour tous ses fanatiques du monde entier et surtout  ceux de l'espace Grand Équateur.

Clôture de la session ordinaire au FPC : le PCA Emmany Ngoy Dioko à...

Revoir les textes régissant le fonctionnement administratif de l'établissement afin de rectifier le tir et prendre des mesures adaptées. Tel était l'objectif primordial de la réunion du conseil d'administration du Fonds de promotion culturelle, tenue le mercredi 22 mai 2024 à Kinshasa, sous l'autorité du président du conseil d'administration, le docteur Emmany Ngoy Dioko.

1er mai : le PCA Emmany Ngoy Dioko honore les agents et cadres du...

Sous le thème « Promouvoir le travail décent dans un monde en mutation », le monde entier a célébré ce mercredi 1er mai 2024 la journée internationale des travailleurs. En RDC, cette journée placée sous le thème national « Paix et sécurité, gage de la promotion de l’emploi », a été célébrée avec faste. Particulièrement au sein du Fonds de promotion culturelle, où les agents et cadres se sont réunis dans la salle Le Chandelier dans la commune de Kasa Vubu, pour célébrer ensemble cette fête. Sur place, les travailleurs du FPC ont été honorés par la présence remarquable du président du conseil d’administration de cet établissement de l’État, le Docteur EMMANY NGOY DIOKO.