Tête-à-tête à huis clos entre Félix-Antoine Tshisekedi et Jôao Lourenço en Angola : aucune déclaration, ni communiqué final sur leurs échanges

Partager

Arrivé ce mardi 27 février 2024, à Luanda, en Angola, le Président de la République Félix Tshisekedi est allé répondre à l’invitation de son homologue angolais Joâo Lourenço. Cette rencontre de Luanda est la suite du mini-sommet sur la sécurité dans l’Est de la République démocratique du Congo, organisé le 18 février dernier à Addis-Abeba, en Éthiopie, en marge de la 37ème session ordinaire des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union Africaine à l’initiative du Président angolais, médiateur de l’organisation continentale sur la crise entre la RDC et le Rwanda.

Le tête-à-tête à huis clos entre les Présidents Félix Tshisekedi et Joao Lourenço a eu lieu au Palais présidentiel de Luanda.

Selon la cellule de communication de la présidence de la République, à l’entame de leurs discussions, les deux Chefs d’État n’ont fait aucune déclaration publique. Il n’est pas prévu une prise de parole ni un communiqué à la fin de cette entrevue.

Il sied de rappeler qu’au cours du mini-sommet d’Addis-Abeba, le médiateur Lourenço avait fait part de son souhait d’obtenir une rencontre directe entre le Chef de l’État congolais et son homologue du Rwanda.

À ce sujet, la position du Président Félix Tshisekedi est restée inchangée : une telle rencontre n’est possible qu’à la « seule condition sine qua non d’un retrait immédiat des troupes militaires du RDF du territoire congolais, la cessation des hostilités au front et le cantonnement des groupes terroristes du M23 ».

A cette rencontre de Luanda, le Président Félix Tshisekedi est accompagné de ses deux vice-premiers ministres de la Défense Jean-Pierre Bemba et celui des Affaires étrangères Christophe Lutundula, du ministre d’Etat Antipas Mbusa ainsi que son Haut Représentant Serge Tshibangu.

Tiré de média Congo.net

Articles similaires

RDC/Désignation d’un porte-parole unique de l’opposition : Katumbi et Muzito font bloc !

Moïse Katumbi et Adolphe Muzito, deux leaders de l’opposition congolaise, s'accordent dans leurs langages en vue de la désignation d’un porte-parole de l'opposition. Les deux politiciens envisagent de former dans un futur proche un bloc à eux seuls pour le compte de l’opposition afin de faire respecter la loi. 

Firmin Mvonde appelé à poursuivre les auteurs des pratiques déviantes à caractère sexuel et...

Le ministre de la justice et garde des sceaux, Constant Mutamba vient d'instruire, ce samedi 15 juin, le Procureur Général près la Cour de cassation d'engager des poursuites contre les personnes qui font l'apologie de l'homosexualité en RD-Congo.

Mimy Monga Numbi, DG de l’Onapac, félicite chaleureusement le nouveau Ministre d’Etat de l’agriculture...

Mimy Monga Numbi, DG de l'Onapac, félicite chaleureusement le nouveau Ministre d'Etat de l'agriculture et Sécurité alimentaire