Bombardement du Camp Bugunga : l’ACEC condamne et appelle la communauté internationale à sanctionner sévèrement le Rwanda

Partager

L’Alliance des Congolais Engagés pour le Changement, ACEC en sigle condamne les bombardements de l’armée Rwandaise et son souplintif le M23 dans le camp des réfugiés à Bugunga. Dans une déclaration rendue publique hier, ce parti politique a exprimé sa solidarité envers les victimes de cet acte ignominieux commis par l’armée rwandaise, avant d’appeler la communauté internationale infliger des sanctions sévères à l’encontre du régime de Kigali.

DECLARATION DE L’ALLIANCE DES CONGOLAIS ENGAGES POUR LE CHANGEMENT (ACEC) SUR LE BOMBARDEMENT DU CAMP DE MUGUNGA

L’Alliance des Congolais Engagés pour le Changement, ACEC en sigle, est profondément choquée par l’attaque à la bombe ce vendredi 04 mai 2024 au camp des déplacés de Mugunga à Goma, dans la province du Nord-Kivu, causant d’importants dégâts humains et matériels. ACEC qualifie cet acte odieux et ignoble d’un énième sabotage de la part des terroristes du M23, appuyés par l’armée rwandaise, sur le sol congolais. Face à cette barbarie continuelle de ceux qui convoitent nuit et jour les richesses de notre cher et beau pays, ACEC :


-Dénonce une fois de plus l’agression rwandaise ;
Condamne avec la dernière énergie cette attaque meurtrière ;

-Demande à la population congolaise dans son ensemble de se ranger derrière le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et d’appuyer ses actions visant la restauration d’une paix définitive dans la partie Est de notre pays ;


-Apporte son soutien indéfectible aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) engagées dans le combat à l’Est ;

-Réitère l’appel du Gouvernement congolais à l’endroit de la Communauté internationale, celui de réserver des sanctions exemplaires contre le régime sanguinaire de Paul Kagame ;

-Demande à la Communauté internationale de soutenir très clairement la République démocratique du Congo face à cette guerre injuste lui imposée, de la même manière qu’elle soutient l’Ukraine face à la Russie ;


-Exige le retrait immédiat et sans condition de l’agresseur rwandais du territoire congolais ;

-Demande aux acteurs politiques, toutes les tendances confondues, ainsi qu’à toutes les Forces vives de la nation, de favoriser l’unité dans le pays, afin de défendre la Mère patrie face à l’ennemi (Nous n’avons que le Congo) ;

-Exprime sa solidarité à toutes les victimes de cette attaque ;

-Demande à la Cour pénale internationale (CPI) d’enquêter sur cette attaque meurtrière, qui constitue un crime de guerre et un crime contre l’humanité.

Fait à Kinshasa, le…… /05/2024
Pour le Parti politique ACEC
Ylvain ISEKOLA BAFOMBA
Président National

Articles similaires

À l’UNIKIN, Patrick Onoya prêche l’entrepreneuriat comme clé du développement du pays !

Beaucoup d’entre les jeunes sont ceux qui croient encore que seule la politique rend riche et prospère RDC. Cette réflexion inerte et stérile est partagée par la plupart des congolais. Mais, seulement, elle n’est ni vraie ni conseillée, selon Patrick Onoya, qui pense par contre qu’elle rend paresseux. 

Mimy Monga Numbi, DG de l’Onapac, félicite chaleureusement le nouveau Ministre d’Etat de l’agriculture...

Mimy Monga Numbi, DG de l'Onapac, félicite chaleureusement le nouveau Ministre d'Etat de l'agriculture et Sécurité alimentaire

Kasaï central – Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national...

Kasaï central - Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national Aldos Tshitoko supporte les frais de participation de 300 élèves à Dibaya