Après l’obtention de sa carte d’identité nationale : le Dr Emmany Ngoy Dioko remercie le Chef de l’État pour la promesse tenue et appelle à l’unité des congolais derrière sa vision !

Partager

Le président de la ligue des jeunes de l’UDPS et président du conseil d’administration du FPC, le docteur Emmany Ngoy Dioko a reçu, ce jeudi 2 mai 2024, sa carte d’identité nationale au bâtiment du gouvernement situé dans la commune de Lingwala. Après avoir eu sa pièce d’identité, le numéro un de la jeunesse du parti au pouvoir n’a pas tari d’éloges pour remercier le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour la promesse tenue de réaliser cet exploit près d’un demi-siècle après.

Cette nouvelle carte d’identité nationale vient couper court à la marge de déshonneur dont a toujours été victime la République démocratique du Congo vis-à-vis d’autres pays depuis des années, mais surtout aux d’infiltrations à l’interne. C’est pour cette raison que le docteur Emmany Ngoy Dioko a laissé entendre qu’avec cette carte, la RDC redevient, grâce à Fatshi, un État respectable par tous.

« Depuis plus de 40 ans le congolais n’avait plus sa carte d’identité nationale, aujourd’hui avec le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, nous sommes maintenant un État respectable, parce que le citoyen a finalement son identité. C’est une grande joie pour nous en tant que représentant de la jeunesse du parti présidentiel. Il a dit et il a fait», s’est-il exprimé, tout en félicitant le travail de l’ONIP, qui a su suivre à la lettre la vision du Chef de l’État jusqu’à la matérialisation du projet.

Tous unis derrière le Chef de l’État…

L’occasion faisant le larron, le président national de la jeunesse de l’UDPS a profité pour lancer un message patriotique à tous les congolais, et plus particulièrement à la jeunesse. Un message d’unité et de la concorde derrière la vision du président de la République, SEM Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui ne ménage aucun effort pour le bien-être des congolais.

« Je vais lancer un message patriotique en commençant par la jeunesse parce qu’elle est le fer de lance de la nation. On le dit souvent, lorsque la jeunesse est éveillée, le Congo est protégé. Donc, j’appelle tous les congolais et en particulier les jeunes d’être la vision du Chef de l’État», a indiqué le leader de la jeunesse de l’UDPS.

Cette unité, a-t-il soutenu, est gage du vrai décollage de notre pays. Tout congolais, sans distinction aucune, désireux de voir le développement au pays, a le devoir de soutenir véritablement le Chef de l’État, car à son avis, ensemble l’ennemi du Congo ne pourra rien.

« Notre pays est agressé, nous devons accompagner le Chef de l’État non pas seulement en paroles, mais comprenant sa vision et mettant la barre haute pour mettre hors d’état de nuire les agresseurs de la RDC, parce que sans la terre le Congo n’existera pas», a-t-il conclu.

Cellule de communication PCA/FPC

Articles similaires

RDC : le gouvernement Suminwa  prévoit un budget quinquennal de 18 milliards USD pour...

Douze jours après son dévoilement, le gouvernement Judith Suminwa vient d'être investi officiellement. C'était au cours d’une plénière inaugurale de ce mardi 11 juin 2024 par les élus nationaux. 

Kasaï central – Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national...

Kasaï central - Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national Aldos Tshitoko supporte les frais de participation de 300 élèves à Dibaya

Guerre en RDC : faute des affrontements FARDC-M23, le CICR suspend son aide aux...

C'est via un communiqué officiel rendu public ce mardi, que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé la suspension depuis le 30 mai 2024, de sa distribution d’aide alimentaire en faveur des personnes déplacées installées sur l’axe Kanyabayonga – Burangiza et Bulindi dans la chefferie Bwito-Rutshuru, territoire de Lubero, au nord de la province du Nord-Kivu.