Sous l’égide du DG Stanislas Kenza/Kinshasa : l’ONIP lance l’opération de repérage cartographique des sites pour l’installation des Centres d’identification de la population.

Partager

Quarante ans après, les congolais disposent désormais de cartes d’identité nationale sécurisées. Initiative réussie grâce au génie du Directeur Général a.i. de l’ONIP, M. Stanislas Kenza Lukengu, qui a su exécuter avec minutie la vision du Président de la République, Chef de l’État, SEM Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

En effet, le 8 février 2024, l’Office National d’Identification de la Population (ONIP)a lancé, à Kinshasa, une vaste opération de repérage cartographique des sites où seront installés, bientôt, les Centres d’Identification de la population, pour une opération de masses.

Cette initiative intervient dans le cadre de la poursuite du processus d’Identification lancé fin juin 2023 et continué fin 2023, par l’identification et l’octroi de la Carte d’Identité à de nombreux compatriotes habitant Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

L’opération cartographique lancée le jeudi 08 fevier concernait quatre communes de la ville-province de Kinshasa. Il s’agit de Limete, Nsele, Lingwala et Bandalungwa.

Ces communes ont été choisies en raison de leurs particularités géographiques et sociétales. Lingwala et Bandalungwa sont fortement urbanisées et petites en superficies, tandis que Limete et Nsele, très vastes, sont urbano-rurales. Question d’anticiper sur les réalités de l’arrière-pays.

Les cartographes et experts de l’ONIP envoyés en mission dans ces quatre communes de Kinshasa par le DG a. i. KENZA LUKENGU ont travaillé en étroite collaboration avec les Bourgmestres et les Chefs de Quartiers de ces communes.

De nombreux sites ont été présentés aux experts de l’Onip, qui en ont retenu quelques-uns dans chaque quartier, selon un critérium scientifique rigoureux, lié notamment à une conditionalité de sécurité, d’accessibilité, de solidité géologique etc.

Après quoi, interviendra, fort bientôt, l’étape d’installation d’équipements très modernes et très performants dans quatre communes de la Capitale congolaise, jusqu’à atteindre toutes les couches de Kinshasa.

Sinon, une réussite est en vue pour cette opération soutenue par le déterminisme du Directeur Général a. i. Stanislas KENZA LUKENGU, qui veut, plus que jamais, mettre les bouchées doubles pour que l’identification et la remise de la Carte d’Identité Nationale(CIN) à quelque 20 millions de kinois ne dure que quelques mois.
Ce qui sera sans doute un ouf de soulagement pour la population congolaise, qui, depuis près de 40 ans, vit sans pièces d’identité sécurisées et fiables.

La Rédaction

Articles similaires

RDC-Crise sécuritaire dans l’Est : Roland Ngoie appelle à la mobilisation derrière Félix Tshisekedi...

RDC-Crise sécuritaire dans l'Est : Roland Ngoie appelle à la mobilisation derrière Félix Tshisekedi pour faire barrage à Kagame

Ituri : plusieurs enfants, abandonnés innocemment par leurs parents à Mambasa !

Plusieurs enfants sont ces derniers temps délaissés par leurs parents dans la rue et souvent ramassés par des personnes de bonne volonté et éléments des forces l'ordre dans la cité de Mambasa chef-lieu du territoire portant le même nom, dans la province de l'Ituri.

Festival  international de la jeunesse : la RDC valablement représentée en Russie par l’élève Daily...

Organisé du 31 mai au 2 juin  dernier, le festival international de la jeunesse placé sous le thème : “ Mouvement des premiers “ a connu la participation d'une centaine des jeunes de moins de 18 ans venus de tous les horizons du monde qui ont envahi Moscou, la capitale Russe.