RDC-8 mars : port de pagne interdit, activités festives levées en vue de garder une attitude de deuil (officiel)

Partager

La journée internationale des droits de la femme sera célébrée d’une façon inhabituelle cette année sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Décision prise par le ministère du genre, famille et enfants, qui demande à toutes les femmes et jeunes filles de se mettre en tenues noires et interdit le port de pagne traditionnel en vue de garder une attitude de deuil.

Ce, selon le communiqué du ministère, pour manifester une intention de compassion envers les compatriotes de l’Est de la RDC victimes des atrocités causées par l’agression Rwandaise.

« Nous avons levé l’option que les activités du mois des droits des femmes pour cette année ne seront pas festives, cependant elles seront célébrées dans une attitude de deuil », a déclaré la ministre du Genre.

À cet effet, des rassemblements avec des bougies sont annoncés devant les bureaux des assemblées provinciales à travers la République le 8 mars prochain.

« Un vrai deuil devant nos parlements sur toute étendue de la RDC. Un deuil aux rythmes africains selon nos cultures », souligne-t-elle dans ce communiqué.

Pour l’année 2024, la journée des droits des femmes est placée sous le thème international : « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme ».

Cette journée tire son origine depuis 1910, où l’Internationale socialiste réunie à Copenhague, au Danemark, ont décidé pour la première fois d’instaurer une Journée des femmes pour rendre hommage au mouvement en faveur des droits des femmes et pour favoriser l’obtention du suffrage universel pour les femmes.

Fidel Songo

Articles similaires

Kasaï-Central : les journalistes interdits de la couverture de l’Examen d’État à Luiza, une...

Les journalistes ont été empêchés d'accéder aux centres d'examen de l'Exetat session ordinaire à Luiza, dans la province éducationnelle du Kasaï-Central 2. L'inspecteur principal provincial a refusé l'accès aux professionnels de l'information, violant ainsi le code d'éthique et de déontologie journalistique en vigueur en RDC.

Firmin Mvonde appelé à poursuivre les auteurs des pratiques déviantes à caractère sexuel et...

Le ministre de la justice et garde des sceaux, Constant Mutamba vient d'instruire, ce samedi 15 juin, le Procureur Général près la Cour de cassation d'engager des poursuites contre les personnes qui font l'apologie de l'homosexualité en RD-Congo.

Ituri : plusieurs enfants, abandonnés innocemment par leurs parents à Mambasa !

Plusieurs enfants sont ces derniers temps délaissés par leurs parents dans la rue et souvent ramassés par des personnes de bonne volonté et éléments des forces l'ordre dans la cité de Mambasa chef-lieu du territoire portant le même nom, dans la province de l'Ituri.