Goma : le trafic sur la RN2 coupé dans l’axe Kibumba-Goma suite aux combats entre M23 et FARDC

Partager

Suite aux affrontements intenses qui font rage entre les rebelles du M23 soutenu par l’armée Rwandaise et les Forces armées de la RDC (FARDC), le trafic sur la Route nationale numéro 2 (RN2), sur l’axe Kibumba-Goma, a été suspendu ce jeudi à Rwibiranga, groupement de Buhumba, en territoire de Nyiragongo, au Nord-Kivu.

À en croire M. Mambo Kawaya, le numéro un de la société civile dans la région du Nyiragongo, pendant cette période, il est même déconseillé aux usagers de cet artère d’y faire passage

« Les affrontements sont en cours entre les M23/RDF et FARDC sur l’axe Kibumba, précisément tout près du marché Ruhunda, village Rwibiranga, groupement Buhumba en territoire de Nyiragongo. Ceux-là qui ont l’habitude de voyager sur l’axe Goma- Kibumba -Rutshuru, nous les informons qu’il n’y a plus de trafic sur la RN2. Bref, tu n’es pas militaire ou VDP, il faut rester chez toi », a fait savoir M. Mambo Kawaya.

Cet acteur de la société civile précise aussi que des détonations à l’arme lourde ont été entendues dans la matinée, causant ainsi un déplacement massif de la population située dans la zone de combats.

À titre de rappel, deux bombes ont été larguées sur Goma dans la journée du mercredi 7 février par les rebelles du M23. Ces dernières ont essayé de prendre la cité de Saké, mais leur projet macabre a été stoppé par les forces loyalistes.

Japhet Punzu

Articles similaires

NORD-KIVU : 5 morts après l’explosion de plusieurs obus largués par les M23 à...

Apres l'echec des plusieurs tentatives des M23 pour  conquérir la commune de Kanyabayonga, partie sud du territoire de Lubero, bloqué suite à la résistance des forces loyalistes, soutenue par les jeunnes patriotes dits Wazalendo, ces terroristes ont lancé une nouvelle attaque qui a fait plusieurs victimes dans cette région. 

Kinshasa : des policiers non en service interdits de circuler avec les armes pour...

Kinshasa : des policiers non en service interdits de circuler avec les armes pour ces raisons

Coup d’État raté à Kinshasa : un des assaillants parle de Vital Kamerhe comme...

Coup d'État raté à Kinshasa : un des assaillants parle de Vital Kamerhe comme «cible d’attaque»