Présidentielle 2023 : Félix Antoine Tshisekedi, une victoire méritée, fruit du travail acharné et de son bilan élogieux !

Partager

Plus de 70% de voix de différence par rapport à ses compétiteurs. Félix Tshisekedi rafle une victoire largement méritée, fruit d’énormes efforts consentis pendant le mois consacré à la campagne électorale. Mais, Surtout, pour son bilan quinquennal élogieux qui a mis d’accord tous les congolais. 

Durant les 30 jours consacrés à la campagne électorale, le candidat numéro 20 a, avec l’aide de tous les états-majors de l’union sacrée de la nation, sa famille politique, mouillé le maillot en pénétrant même les coins les plus irréparables du pays. 

Ce dernier n’a pas attendu une seule seconde pour démarrer sa grande machine électorale, contrairement à d’autres candidats qui, une semaine après la date prévue par le calendrier publié par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), tournaient encore les pouces. Avec une centaine de meeting, occasion propice qui l’a permis de communier avec ses électeurs dans toutes les 26 provinces de la République démocratique du Congo. 

Très engagé à ne négliger aucun coin du pays, Félix Antoine Tshisekedi se faisait parfois représenter par ses lieutenants, là où il ne pouvait se présenter physiquement. Ainsi, le message de FATSHI20 est parvenu aux oreilles de tous les citoyens congolais vivant dans toutes les grandes agglomérations du pays.

Comme l’on pouvait bien le confirmer le travail fait par son équipe durant la campagne au moment de la publication des résultats provisoires par la commission électorale nationale indépendante, les échos du message de Tshisekedi et ses lieutenants ont retenti jusqu’à débordé les frontières nationales. Preuve, le candidat numéro 20 a largement mené au score dans les votes des congolais résidant en dehors de la RDC. Notamment, ceux de la Belgique, du Canada, des Etats-Unis d’Amérique, de la République sud-africaine et de la France. Félix Tshisekedi s’est distingué, dans toutes les circonscriptions évoquées ci-haut, de ses challengers avec un score sans pareil : plus de 90%.

Porteur d’un message d’espoir, de réconfort et du réarmement moral, Félix-Antoine Tshisekedi s’est une fois de plus démarqué de ses challengers qui, en lieu et place de convaincre, ont choisi de procéder par « triage » et résolu de ne se rendre que dans de grandes villes où les conditions d’hébergement envoisinent celles des résidences modernes dans lesquelles la plupart d’entre eux vivent. Ne maitrisant pas grand-chose du Congo profond, tous les autres compétiteurs ont ignoré qu’ils avaient ainsi laissé un boulevard au fils biologique et idéologique d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba d’heureuse mémoire. 

Et à partir du moment où le candidat Tshisekedi était le seul à se rendre dans les coins difficilement accessibles de la RDC, le sprint avait déjà pris une autre tournure. FATSHI 20 a creusé l’écart. Dès cet instant-là, les électeurs ont su différencier le blé de l’ivraie. Et ainsi sonna le glas.

S’il faut remonter plusieurs mois avant le début de la campagne électorale, l’opinion se rendra facilement compte que Félix Antoine Tshisekedi et sa famille politique étaient les seuls à croire à la tenue des élections dans le délai et se sont farouchement opposés à l’idée d’un quelconque dialogue qui consacrerait le partage des postes et retarderait de plusieurs mois la tenue des scrutins pourtant salutaires pour la survie de la démocratie en RDC.

Distraits, ayant peur de la sanction du peuple congolais qui tenait coûte que coûte à porter son choix sur celui qui devait présider à la destinée de la République, les autres compétiteurs – figurants pour la plupart d’entre eux – ont persisté dans leur somnolence. Expérimenté, aguerri et prêt à toute sorte d’affrontement politique, le très éclairé Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a montré à la face du monde de quoi il était capable lui, son équipe de campagne ainsi que tous ses alliés. 

Refusant de verser dans le triomphalisme, Félix Antoine Tshisekedi, aujourd’hui vainqueur de la présidentielle du 20 décembre 2023 selon les résultats provisoires rendus publics par la CENI, attend sereinement l’entérinement de sa brillante victoire par la Cour constitutionnelle, organe habilité à proclamer les résultats définitifs des élections à tous les niveaux.

Ayant constaté sa réélection avec 73,3% des suffrages valablement exprimés, Félix Tshisekedi, son équipe de campagne ainsi que tous ses alliés n’ont pas été surpris du score réalisé, étant donné que tous les pronostics marchaient à la faveur du candidat numéro 20. Un candidat qui n’a cessé mener au score depuis la proclamation des résultats partiels par la Centrale électorale.  Ceci est donc le fruit d’un travail très bien fait, d’un plan très bien conçu, d’un programme très bien ficelé et d’un dispositif de communication 360º.

Comparativement à tous les autres candidats à la course, Félix-Antoine Tshisekedi est à ce jour, le seul à avoir félicité et remercié officiellement ses électeurs à l’issue de l’élection du 20 décembre 2023. Un signe de respect pour ces hommes et ces femmes qui ont su prouver à la face du monde leur détermination à poursuivre avec un président de la République respectueux de son électorat. Ceci met en évidence, une fois de plus, ses qualités et sa maturité politique qui le différencient des autres challengers.

La Rédaction 

Articles similaires

À l’UNIKIN, Patrick Onoya prêche l’entrepreneuriat comme clé du développement du pays !

Beaucoup d’entre les jeunes sont ceux qui croient encore que seule la politique rend riche et prospère RDC. Cette réflexion inerte et stérile est partagée par la plupart des congolais. Mais, seulement, elle n’est ni vraie ni conseillée, selon Patrick Onoya, qui pense par contre qu’elle rend paresseux. 

Mimy Monga Numbi, DG de l’Onapac, félicite chaleureusement le nouveau Ministre d’Etat de l’agriculture...

Mimy Monga Numbi, DG de l'Onapac, félicite chaleureusement le nouveau Ministre d'Etat de l'agriculture et Sécurité alimentaire

Gouvernement Suminwa : Alexis Alyson Kabambi félicite Raissa Malu, nommée ministre de l’éducation nationale

Ayant suivi votre nomination par son  Excellence Monsieur le  Président de la République Félix...