À l’ombre des élections incertaines le 20 décembre, le Dr Denis Mukwege fait foi d’un homme idéal pour conduire la transition ! (Tribune de Germain Aboki)

Partager

Sans aucun doute, les élections attendues en RDC à la fin de cette année restent utopiques au regard de la correspondance de la CENI n°727/CENI-RDC/Cab-Prés/2023 du 05 décembre 2023 sollicitant de l’aide (4 avions et 10 hélicoptères) auprès du Président sortant Félix Tshisekedi que d’adresser au Gouvernement congolais ayant responsabilité de financer les élections, pour le déploiement des kits électoraux dans les provinces de la RDC.

Déjà, la Société Civile Forces Vives de la RDC dans son communiqué n°094 de ce vendredi 08 décembre, voit dans cette démarche, une façon pour Denis Kadima de se dédouaner de sa responsabilité s’étant trouvé dans l’impossibilité d’organiser les élections à la date prévue.

Dans ce contexte pas clair, le pays de Lumumba pourrait sombrer dans une impasse politique avec un régime au Pouvoir et la CENI qui n’ont jamais cessé de répéter au congolais qu’ils iront aux urnes le 20 décembre 2023.

S’il faut ajouter à cela la dégradation de la situation sécuritaire dans l’Est du Congo et la crise sociale sur l’ensemble de la République, il faudrait craindre que les congolais s’enflamment contre le régime Tshisekedi qui a plus profité des avantages du Pouvoir qu’apporter le changement miroité à la population congolaise.

Dans une situation pareille, il s’imposerait nécessité d’une figure neutre, en tout cas pas un politique, capable de mettre toutes les parties prenantes d’accord et la population en confiance pour une période transitionnelle sans le Président sortant Félix Tshisekedi candidat à sa propre succession.

Et, le gynécologue congolais Denis Mukwege serait cette figure emblématique. Loin des corruptions, des discours démagogiques et non respect des engagements pris, le Prix Nobel Mukwege est quasimant le seul homme congolais capable de conduire une transition politique dans le strict respect des congolais et des engagements pris pour enfin, organiser des élections libres, transparentes, inclusives, impartiales et démocratiques en RDC.

Pour tout dire, face aux mensonges des politiciens congolais, Denis Mukwege est l’un des rares personnalités de la RDC qui comprennent parfaitement que le Congo a besoin des élections crédibles et transparentes pour arriver au changement tant attendu par les congolais depuis 1960.

Contrairement à ceux qui se préoccupent de s’éterniser au Pouvoir même en organisant des élections bâclées, Mukwege est un digne congolais qui n’a jamais cessé de s’inquiéter de la crise politique, crise sociale dans son pays et de la dégradation de la situation sécuritaire dans l’Est et sur l’ensemble de la RDC.

Germain Aboki
Journaliste Indépendant – Éditorialiste
Mail : [email protected]
Tél : +243 818874511

Articles similaires

Une Constitution peut-elle favoriser l’essor économique et la transformation sociale d’une nation ? Bien...

Une constitution bien conçue est une composante essentielle de la stratégie de développement économique d'une nation. Les constitutions peuvent poser les bases de politiques économiques judicieuses en définissant les principes qui guident les politiques fiscales et monétaires. 

Peine de mort : la méthode surannée et ressuscitée pour faire asseoir le pouvoir...

Peine de mort : la méthode surannée et ressuscitée pour faire asseoir le pouvoir ( Tribune de Chanty Shako Oky, SG MPPU)