Est de la RDC : satisfait du résultat des opérations conjointes FARDC-UPDF, le lieutenant général Kayanja  Muhanga rassure la détermination de l’armée ougandaise sur cette mutualisation des forces contre les ADF

Partager

Le lieutenant Général KAYANJA MUHANGA, commandant de l’armée terrestre Ougandaise, est arrivé dans la ville de BENI la soirée de ce mercredi 22 Novembre 2023.

D’après le porte-parole du secteur Opérationnel Sokola1 Grand-Nord, capitaine Antony Mwalusha l’objectif de la visite de cet officier Ougandais est d’abord se rendre compte des troupes Ougandaises engagées dans les opérations conjointes avec les Forces Armée Congolaise FARDC-UPDF, dénommé USUJA. 

A cette occasion Le commandant de l’armée de terre Ougandaise, s’est rendu directement à l’état major du secteur opérationnel SOKOLA 1 Grand Nord où il a rencontré le Général Major KASONGO MALOBA Robert, commandant dudit secteur. Ce dernier lui a présenté brièvement la situation sécuritaire dans la région de BENI et le niveau de travail réalisé par les deux armées depuis lors.

Très satisfait de l’évolution positive de la situation sécuritaire dans la région de BENI, le lieutenant Général KAYANJA, a rassuré le numéro un de SOKOLA 1 Grand Nord de la bonne volonté de l’armée Ougandaise qui est déterminée à continuer cette mutualisation avec les FARDC jusqu’à la fin de activités des terroristes islamistes MTM/ISCAP sur le sol Congolais.

Nzangura Kwavingiston Le Nègre

Articles similaires

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : voici la...

Les rebelles d'Allied democratic forces (ADF) soutenus par l'armée Rwandaise, ont signé une nouvelle attaque dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, coûtant la vie à plus de 40 civils, le 7 juin dernier. 

Butembo : 877 sacs de farine de maïs destinés aux déplacés a Kanyabayonga retrouvés...

Butembo : 877 sacs de farine de maïs destinés aux déplacés a Kanyabayonga retrouvés après leur vole

Escarmouches au palais de la nation/Kinshasa : l’armée confirme la thèse d’une tentative de...

Aussitôt intervenues après une attaque des hommes lourdement armés au palais de la nation et à la résidence de Vital Kamerhe ce matin, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) se sont exprimées pour fixer l'opinion.