Affaire Salomon Kalonda : la cour militaire se déclare incompétente !

Partager

Au cours d’une audience publique tenue ce lundi 8 juillet 2024, la Cour militaire de Kinshasa-Gombe s’est déclarée incompétente de juger l’opposant Salomon Idi Kalonda, conseiller de l’opposant Moïse Katumbi. 

À en croire maître Hervé Diakiese, l’un des avocats de ce cadre du parti Ensemble pour la République, cette décision de la Cour militaire fait suite à la nouvelle qualité de Salomon Kalonda qui est actuellement Sénateur, au sein de la chambre haute du Parlement. 

« La défense de Salomon Idi Kalonda avait introduit une requête déclinatoire de compétence. Au regard de sa qualité de sénateur, nous avions pû produire tous les documents qui justifient cette requête et les arguments en droit. La Cour militaire avait pris l’affaire en délibéré et aujourd’hui, elle vient de rendre son arrêt. Elle vient de faire droit à notre requête et de constater qu’effectivement au regard de la nouvelle qualité de sénateur de Salomon Kalonda, il ne peut plus relever de la compétence répressive de cette juridiction là », a-t-il déclaré.

Avant de poursuivre : « Aujourd’hui Salomon Kalonda n’est poursuivi devant aucune juridiction, du fait de sa qualité de sénateur n’est plus poursuivable ».

À titre de rappel, Salomon Idi Kalonda  a été arrêté le 30 mai 2023 à l’aéroport de N’djili au moment où s’apprêtait à prendre l’avion pour Lubumbashi. Ce dernier était poursuivi notamment pour notamment d’atteinte à la sûreté de l’État et de collusion avec la rébellion du M23.

Japhet Punzu 

Articles similaires

Fonctionnement des associations sans but lucratif en RDC : Constant Mutamba annonce de nouvelles...

Fonctionnement des associations sans but lucratif en RDC : Constant Mutamba annonce de nouvelles mesures !

Justice : Koffi Olomide invité à se présenter le lundi 15 juillet à la...

La sortie médiatique d'une des icônes de la musique congolaise, Koffi Olomide, dans l'émission “le Panier” à la Radio-Télévision Nationale Congolaise (RTNC) a fait couler ancres et salives.

Suppression de Fulio 92 : les responsables des confessions religieuses chez Constant Mutamba !

Le Ministre d'État, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba Tungunga, a reçu ce lundi 14 Juin 2024, dans son cabinet de travail, les responsables des confessions religieuses.