EPST/Haut-Katanga 1: 57ème édition de l’Examen d’État, Plus de 79.000 candidats finalistes répartis dans 160 centres prennent part à la session ordinaire

Partager

Le coup d’envoi de l’Examen d’État session ordinaire (EXETAT), a été donné officiellement ce lundi 24 Juin dans la province éducationnelle du Haut-Katanga 1, par Monsieur John Kitonge, ministre provincial des finances au nom du gouverneur de province, en mission. C’est à partir du Lycée Tuendelee situé en plein centre-ville de Lubumbashi.

Dans son speech, le ministre provincial des finances John Kitonge, s’est adressé aux candidats finalistes et aux surveillants tout en leur rappelant qu’il n’y aura pas de favoritisme pour des candidats finalistes seule l’égalité de chance pour tous avant de dire aux surveillants de le demeurer durant ces épreuves.

« Vous êtes là, concentrez-vous sur vos feuilles de questionnaire, qui vous seront remises tout à l’heure et dont l’ouverture de deplis de l’examen seront faits devant tout le monde. Il n’y a pas de favoritisme, il y a l’égalité de chance pour tous. À vous qui allez surveiller ces examens d’État restez surveillant, ne vous convertissez pas en élève ou en qui que ça soit », a-t-il insisté. 

L’inspecteur principal provincial Nicolas Nyange, qui a rendu public les statistiques, a révélé que, la province éducationnelle du Haut-Katanga 1, a elle seule présente au un total de 79.139 candidats finalistes, dont 36.557 filles et 42582 garçons, répartis dans 160 centres d’examens, qui prennent part aux épreuves de la session ordinaire édition 2024.

« Notre province éducationnelle attend aujourd’hui 79.139 du cycle long dont 36.557 filles et 42.582 garçons pour le cycle long et 101 candidats du cycle court dont 87 filles et 14 garçons répartis dans 160 centres. Tous ces centres ont été ainsi créés pour diminuer la distance à parcourir par les candidats et leur faciliter. C’est pendant 4 jours que ces épreuves vont se dérouler , c’est-à-dire du lundi 24 au jeudi 27 juin 2024 », a-t-il révélé.

Par ailleurs, monsieur Mathieu Mukenge, secrétaire général de l’éducation nationale et de la nouvelle citoyenneté, qui a représenté la ministre de l’éducation nationale à cette cérémonie officielle, a prodigué des conseils aux candidats finalistes de la province du Haut-Katanga et présenté son vœux de les voir être parmi les lauréats à la fin de cette année.

« Le diplôme c’est une porte qui vous donne une qualification pour servir le pays, notre patrie. Dans les salles de classe, n’osez pas perdre confiance en vous. C’est que vous avez comme réponse, c’est ce que Dieu vous inspiré. Tricher et collaborer font partie des antivaleurs, pour lesquelles vous pouvez risquer et gâcher toute votre vie. J’invoque sur vous la sagesse de Dieu, son intelligence qu’il avait accordées à Salomon afin que vous puissiez réussir et que ce pays soit légué dans vos mains », a-t-il voulu. 

De gauche à droite, l’inspecteur principal provincial Nicolas Nyange, la maire ad. Intérim Joyce Tunda, la ministre provinciale en charge de l’éducation nationale Marie-Chantalle Kilufya et le ministre provincial des finances John Kitonge.

Il sied de préciser que, plusieurs autorités politico administratives et éducatives ont pris part active à cette cérémonie solennelle. Parmi elles, madame Joyce Tunda, maire ad interim de la ville de Lubumbashi, le Directeur de la province éducationnelle Joseph Mwinkeu,de la ministre provinciale en charge de l’éducation Marie Chantal Kilufya. 

Paul Claudel Kamuken

Articles similaires

EPST : désormais, les enseignants auront un nouveau statut qui facilitera leurs conditions de...

EPST : désormais, les enseignants auront un nouveau statut qui facilitera leurs conditions de travail !

Le cabinet de la ministre de l’ESU dément les spéculations sur l’annulation du système...

Selon un communiqué officiel numéro 01 relayé ce lundi 24 juin, le ministère de la l'enseignement supérieur et universitaire (ESU) affirme à la communauté universitaire qu'aucune communication n'a été faite au sujet de l'annulation du système éducatif licence master doctorat (LMD). 

Nouveau vice-ministre de l’Éducation nationale, Jean Pierre Kezamudru Musisiri prend officiellement ses fonctions !

Le vice-ministre de l'Éducation nationale et nouvelle citoyenneté, ex EPST, SE Jean-Pierre Kezamudru Musisiri, a officiellement pris ses fonctions, ce jeudi 13 juin 2024. C’était au terme d’une brève cérémonie de remise et reprise organisée à l’enceinte du ministère à Kinshasa-Gombe.