Usurpation de pouvoir et octroie de titre académique en dehors de l’université : 6 professeurs suspendus à l’UNIKIN

Partager

Dans un communiqué du rectorat numéroté 0256 dont une copie est parvenue à notre rédaction, le recteur de l’Université de Kinshasa a suspendu quelques corps académiques de la faculté des sciences économiques de l’université de cet alma mater.

Ces professeurs sont reprochés d’avoir remis au doctorant Vital Kamerhe dans son bureau du travail, sa toge de professeur, une responsabilité qui convient seulement au recteur et aux directeurs des établissements.


Cette remise de la toge au doctorant Kamerhe,n’a pas laissé taire un nombre d’étudiants congolais, elle a suscité plusieurs questions et pour certains, le président Tshisekedi lui-même était descendu au campus universitaire pour recevoir son titre d’honnoris caus par le recteur et le corps académique. Cependant, ils s’interrogent le pourquoi de la remise de toge en dehors du campus universitaire au professeur Kamerhe.

Au total, 6 professeurs sont suspendus, Il s’agit de : Batamba Balambu,Sinzidi Kabuki,Aly Kyamaga,Mbatshi Honoré, Nemayoto Begepole et Bofoya Komba. Ils sont suspendus après une assemblée générale tenue par l’association des professeurs de l’université de Kinshasa (APUKIN).

Rappelons que ces professeurs ont remis le 7 juin dernier à Vital Kamerhe dans son bureau à l’assemblée nationale, sa toge de professeur.

Pascal Lookolo

Articles similaires

EPST : désormais, les enseignants auront un nouveau statut qui facilitera leurs conditions de...

EPST : désormais, les enseignants auront un nouveau statut qui facilitera leurs conditions de travail !

Le cabinet de la ministre de l’ESU dément les spéculations sur l’annulation du système...

Selon un communiqué officiel numéro 01 relayé ce lundi 24 juin, le ministère de la l'enseignement supérieur et universitaire (ESU) affirme à la communauté universitaire qu'aucune communication n'a été faite au sujet de l'annulation du système éducatif licence master doctorat (LMD). 

À l’Universités de Hangzhou en Chine, Carmelle Yav a soutenu sa thèse avec maestria 

La République démocratique du Congo n’est pas que riche en minerais, en eaux et en forêts. Elle est également très riche en capital humain qui regorge des talentueux et ambitieux. C’est le cas de Carmelle Yav, une jeune dame ambitieuse et brillante qui a soutenu sa thèse avec brio à l'une des plus prestigieuses universités de Hangzhou (Zhejiang sci-tech university) en Chine.