RDC : en vue de promouvoir le genre, l’égalité et l’inclusion sociale, l’ONG Cuso International lance « Campagne GSI »

Partager

Les villes de Kinshasa, Lubumbashi et Bukavu vibrent, dès ce lundi 15 avril 2024, au rythme de la « campagne GESI » (Genre, Égalité et Inclusion Sociale). C’est après avoir mesuré les conséquences des us et coutumes ainsi que  des constructions sociétales qui les talents de certaines communautés en République démocratique du Congo. 

Cette campagne médiatique lancée par l’ONG canadienne, Cuso International, à travers son projet Talents Pluriels, a pour objectifs de promouvoir le genre, l’égalité et l’inclusion sociale dans la communauté RD.Congolaise. C’est en vue d’éduquer le grand public sur l’identité de genre et les droits des jeunes vulnérables. C’est-à-dire, informer le grand public des obstacles auxquels sont confrontés les groupes vulnérables, de l’identité de genre et des droits des groupes vulnérables.

Une occasion également de discuter de la diversité, de l’égalité des sexes et des questions d’inclusion sociale en RDC.

A travers cette campagne de communication inclusive et sensible, Cuso International, partenaire avéré du Gouvernement congolais, vise la prise de conscience accrue du peuple congolais afin que les individus et les communautés puissent être plus conscients des enjeux liés au genre, à l’égalité et à l’inclusion sociale. Cela, en comprenant les conséquences, entre autres , des inégalités basées sur le genre et d’autres formes de discrimination, ainsi que les avantages d’une société égalitaire et inclusive. 

En effet , la campagne GESI est mise en œuvre pendant 6 mois, jour pour jour, afin de  contribuer à un changement positif des attitudes et des comportements envers le genre, l’égalité et l’inclusion sociale.

Des émissions télévisées et radiophoniques, des articles de presse et des publications sur les réseaux sociaux, seront au rendez-vous. 

« Les stéréotypes de genre devraient être remis en question, les préjugés devraient être réduits et les individus devraient être plus ouverts à la diversité et à l’égalité des chances ». Tel est le cheval de bataille de Cuso International à travers cette campagne. 

Zoom sur Cuso International ! 

Cuso International est une organisation non gouvernementale active dans le secteur du développement international depuis sa création en 1961, qui a pour mission de contribuer à la réduction de la pauvreté et des inégalités sociales en Afrique, en Asie, en Amérique latine et dans les Caraïbes.

La vision de Cuso est d’aider à construire des sociétés plus inclusives dans lesquelles tous les individus sont en mesure de réaliser leur potentiel, de développer leurs compétences et de participer pleinement au progrès de leurs communautés. Une plus grande égalité entre les sexes, une autonomisation accrue des femmes et des filles, et de meilleures opportunités économiques pour les jeunes sont les objectifs centraux du plan stratégique 2018-2021 de l’organisation et guident l’ensemble de sa programmation. 

Cuso opère dans 10 pays à travers le monde, notamment au Bénin, au Cameroun, en Éthiopie, au Nigeria, en RDC et en Tanzanie. 

Dans le cadre de ses activités en RDC, Cuso International et ces partenaires de mise en œuvre met en œuvre le projet Talents Pluriels en vue d’améliorer une croissance économique sûre, inclusive et équitable pour les jeunes vulnérables, et plus particulièrement les jeunes femmes et les jeunes (LGBTQIA+) , dans les villes de Bukavu, Kinshasa et Lubumbashi.

Jules Ntambwe

Articles similaires

Kinshasa : une trentaine de jeunes sensibilisés sur la  promotion de la culture de...

En cette ère où la manipulation de l’information et les infox deviennent monnaie courante  à travers notamment les nouvelles technologies, et à la base même de plusieurs conséquences dans la société, la sensibilisation de la masse contre ces pratiques s’avère importante. De fausses informations se répandent ça et là à la vitesse de croisière, et laissent derrière elles des conséquences désastreuses. 

Lomami : un étudiant de l’ISTM Kabinda tabassé ce mercredi par des bandits non...

Ces malfrats non identifiés, ce sont décharger sur l'étudiant Mputu Ngoyi François de Bac 1 soins généraux de l'institut supérieur de techniques médicales (ISTM) de Kabinda alors que ce dernier regagner son domicile. Ce fait s'est déroulé au centre ville de Kabinda, commune de Kabondo, quartier portant le même nom. 

Lomami : Le gouvernement SUMINUA hérite de Zéro pourcent des kilomètres des routes dans...

Lomami : Le gouvernement SUMINUA hérite de Zéro pourcent des kilomètres des routes dans la ville de Kabinda dans le cadre du projet Tshilejilu