ESU : l’école de santé publique de l’Université de Lubumbashi a accueilli ses nouveaux étudiants en master de spécialisation

Partager

Les étudiants en master de spécialisation de l’école de santé publique de l’Université de Lubumbashi, ont été chaleureusement accueillis le mercredi 10 avril dernier. La cérémonie s’est déroulée dans l’auditoire du professeur ordinaire Oscar Numbi Luboya, réunissant les candidats en master de 60 crédits et ceux de 120 dans un événement de grande envergure.

Le directeur général, Albert Mwembo Tambwe A Nkoy, a adressé ses salutations aux hôtes venant des quatre coins de la République Démocratique du Congo. Il a saisi cette occasion pour présenter brièvement son école, mettant l’accent sur son fonctionnement, ses filières, son historique et son impact sur la société.

En présence de l’équipe dirigeante de l’institution sanitaire, des scientifiques et du personnel administratif, le gynécologue obstétricien Albert Mwembo a abordé les aspects académiques, remerciant les praticiens et chercheurs médicaux pour avoir choisi leur institution pour la prestigieuse spécialisation en santé communautaire, épidémiologie et autres domaines. Il a présenté un aperçu des enseignements à venir, soulignant les débouchés professionnels.

Les promotions comptent des infirmiers, pharmaciens, médecins, laborantins et autres acteurs sanitaires de premier plan qui ont exprimé leur joie face à cet accueil chaleureux et aux conseils reçus.

Le début officiel des cours est prévu pour le lundi 15 avril 2024, selon le chef des travaux Adrien Kes de la coordination Master au sein de l’école. Pour immortaliser cette journée mémorable et festive, des photos en famille et entre collègues ont été prises jusqu’à 15h15.

Paul Claudel Kamukenj PO

Articles similaires

À l’Universités de Hangzhou en Chine, Carmelle Yav a soutenu sa thèse avec maestria 

La République démocratique du Congo n’est pas que riche en minerais, en eaux et en forêts. Elle est également très riche en capital humain qui regorge des talentueux et ambitieux. C’est le cas de Carmelle Yav, une jeune dame ambitieuse et brillante qui a soutenu sa thèse avec brio à l'une des plus prestigieuses universités de Hangzhou (Zhejiang sci-tech university) en Chine.  

Usurpation de pouvoir et octroie de titre académique en dehors de l’université : 6...

Usurpation de pouvoir et octroie de titre académique en dehors de l'université : 6 professeurs suspendus à l'UNIKIN

Sankuru/Tshumbe : un bâtiment de l’Institut Tokimane consumé !

A Tshumbe, siège du diocèse portant le même nom, dans la province du Sankuru, un feu d'origine inconnue a consumé un bâtiment de six salles de classe et le Bureau du directeur des études de l'Institut TOKIMANE/MGR NYEME.