Lomami : Un séminariste se donne mort par pendaison après être surpris entrain de tricher à l’examen à Kabinda

Partager

Incroyable mais vrai, un séminariste à écourté sa vie vendredi 22 mars 2024 par pendaison. Connu sous le nom de Prosper Nsampu, il a été trouvé mort pendu dans la concession de la propédeutique Saint Charles Borromée du diocèse de Kabinda, après avoir été attrapé la main dans le sac en train de tricher à une épreuve evaluative.

Cette triste nouvelle est confirmée à nos confrères de la Radio Veritas de Kabinda par l’Abbé Célestin Muepu, recteur de cet établissement d’enseignement propédeutique et philosophique. Les collègues de classe du regretté expliquent que le malheureux Prosper Nsapu a été surpris par l’enseignant titulaire du cours d’agropastoral avec deux papiers sur lesquels il avait écrit les matières du cours en question à l’aide d’un stylo sans ancre pour tromper la vigilance des surveillants.

Perturbé par les règlements de l’établissement qui prévoit le renvoi immédiat d’un tricheur arrêté, l’homme en question a volontairement décidé de mettre fin à sa vie.

Notre source précise que la descente de la dépouille mortelle a eu lieu dans la soirée en présence des autorités judiciaires et civiles et le corps sans vie du jeune Prosper Nsapu serait acheminé à Bashimikie, son village natal situé à plus ou moins 45 Km de la ville de Kabinda.

Le ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières de la province de Lomami, cité par nos confrères condamne cette pratique de se ôter la vie et appelle les séminaristes au calme et à ne pas tomber dans pareilles circonstances.

Evo Tshimanga

Articles similaires

Kinshasa : une trentaine de jeunes sensibilisés sur la  promotion de la culture de...

En cette ère où la manipulation de l’information et les infox deviennent monnaie courante  à travers notamment les nouvelles technologies, et à la base même de plusieurs conséquences dans la société, la sensibilisation de la masse contre ces pratiques s’avère importante. De fausses informations se répandent ça et là à la vitesse de croisière, et laissent derrière elles des conséquences désastreuses. 

Lomami : un étudiant de l’ISTM Kabinda tabassé ce mercredi par des bandits non...

Ces malfrats non identifiés, ce sont décharger sur l'étudiant Mputu Ngoyi François de Bac 1 soins généraux de l'institut supérieur de techniques médicales (ISTM) de Kabinda alors que ce dernier regagner son domicile. Ce fait s'est déroulé au centre ville de Kabinda, commune de Kabondo, quartier portant le même nom. 

Lomami : Le gouvernement SUMINUA hérite de Zéro pourcent des kilomètres des routes dans...

Lomami : Le gouvernement SUMINUA hérite de Zéro pourcent des kilomètres des routes dans la ville de Kabinda dans le cadre du projet Tshilejilu