70ème anniversaire de l’UNIKIN : Miguel Kashal élevé au rang d’ambassadeur de cet alma mater

Partager

C’était à l’occasion du 70e anniversaire de l’université de Kinshasa, que le directeur général de l’Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le secteur privé (ARSP), Miguel Kashal Katemb, a été élevé par l’Université de Kinshasa (UNIKIN) au rang d’ambassadeur, au cour de cette cérémonie de célébration présidée par le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Mohindo Nzangi. 

Cette cérémonie en mémoire de la 70ème anniversaire de l’UNIKIN a connu la participation de l’ambassadeur de la Belgique en RDC, des autorités académiques des universités, ainsi que d’autres personnalités du pays.

« Le président de la République veut que nous puissions avoir des étudiants créateurs d’emplois. La recherche est scientifique, elle est également une valeur ajoutée pour la création de l’emploi, par la technologie qui fait partie des recherches scientifiques, et elle fait partie de la machine industrielle qui crée de l’emploi », a déclaré le directeur général de l’ARSP, Miguel Kashal Katemb.

Hormis Miguel Katemb, plusieurs autres personnalités du pays ont été également  été honorées, notamment le Ministre de la Recherche Scientifique Gilbert Kabanda, et le Dr Jean-Jacques Muyembe, Directeur Général de l’INRB.

Pour conclure il est important de savoir que ce  titre a été conféré au DG de l’ARSP, Miguel Kashal, a titre de reconnaissance pour son travail abattu dans le domaine entrepreneurial. Il s’agit d’une décoration à laquelle sont également associées l’Université de Lovanium, l’Université catholique du Congo et l’Université de Louvain-la-Neuve.

Japhet Punzu 

Articles similaires

Le cabinet de la ministre de l’ESU dément les spéculations sur l’annulation du système...

Selon un communiqué officiel numéro 01 relayé ce lundi 24 juin, le ministère de la l'enseignement supérieur et universitaire (ESU) affirme à la communauté universitaire qu'aucune communication n'a été faite au sujet de l'annulation du système éducatif licence master doctorat (LMD). 

À l’Universités de Hangzhou en Chine, Carmelle Yav a soutenu sa thèse avec maestria 

La République démocratique du Congo n’est pas que riche en minerais, en eaux et en forêts. Elle est également très riche en capital humain qui regorge des talentueux et ambitieux. C’est le cas de Carmelle Yav, une jeune dame ambitieuse et brillante qui a soutenu sa thèse avec brio à l'une des plus prestigieuses universités de Hangzhou (Zhejiang sci-tech university) en Chine.  

Usurpation de pouvoir et octroie de titre académique en dehors de l’université : 6...

Usurpation de pouvoir et octroie de titre académique en dehors de l'université : 6 professeurs suspendus à l'UNIKIN