Kinshasa : le Conseil Provincial de Jeunesse sensibilise les jeunes sur la culture fiscale et la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance

Partager

Le grand amphithéâtre du ministère des affaires étrangères a servi de cadre pour réunir les jeunes ce samedi 27 Janvier 2024, autour du thème « L’initiation de la jeunesse Kinoise à la culture fiscale, la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance ».

4 intervenants ont pris part à cette conférence notamment l’Inspecteur Général des Finances et chef des services fiscaux Nicolas Muhiya qui a abordé “la participation citoyenne dans la lutte contre la corruption : rôles et responsabilités en RDC”, le Coordonnateur de la cellule de changement des mentalités Jean Jacques Kangudia qui a sensibilisé les jeunes sur “l’impact du changement des mentalités sur le profil d’un jeune qui aspire à la gestion de la chose publique en RDC” et Le DG de Télé 50 Jean Marie Kassamba qui a parlé du “rôle des médias  universités et institutions internationales dans la sensibilisation à la culture fiscale, la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance”.

Moïse Mundongo, Président du Conseil Provincial de la Jeunesse de Kinshasa, a invité les jeunes à se responsabiliser pour apporter la pierre à l’édifice, en ce qui concerne le développement de la RDC.

« Le monde ou les visions auxquelles nous sommes confrontés sont multiples et complexes. Dans ce contexte, il est impératif que la jeunesse s’élève et s’engage à être partie prenante du changement que nous souhaitons voir dans notre société. La culture fiscale est bien plus qu’une simple obligation légale. C’est un investissement à notre propre avenir en contribuant de manière juste et équitable aux recettes publiques, nous considérons à financer les services essentiels  tels que l’éducation et la santé et les infrastructures de notre pays », a déclaré  Moïse Mundongo, dans son mot de circonstance devant plusieurs jeunes ayant pris part à cette conférence.

Et de poursuivre : « La lutte contre la corruption est un combat que nous devons mener avec détermination, la corruption sape les fondements même de la démocratie et nuit à la confiance du peuple à nos institutions en exigeant la transparence et en promouvant l’intégrité. Nous pouvons créer un environnement où chacun a les mêmes chances de réussite indépendamment de ses origines et de son statut social ».

Cette journée était également marquée par une participation active de la jeunesse qui, au cours de ces échanges, ont manifesté leur volonté à accompagner cette initiative mais, par ailleurs, ils ont formulé quelques recommandations pour une gestion inclusive et transparente de la chose publique.

Lionel Kibuluku

Articles similaires

À travers l’ONGD “ACTION PLUS” : Maguy Dorcas Nzumba Muteba plaide pour des femmes...

La journée du 23 juin consacrée aux veuves a été l’occasion pour Maguy Dorcas Nzumba Muteba, présidente de l'ONGD “ACTION PLUS”, qui est une structure qui a pour mission de s’occuper des femmes veuves, a accepté de consacrer le reste de sa vie à la protection de cette catégorie des femmes à savoir, les femmes veuves, d’évoquer le sort de celles-ci après avoir leurs maris. Des témoignages de certaines d’entre elles dépassent tout entendement.

Projet ‘’ MetroKin ‘’ : Daniel Bumba déjà à l’œuvre pour la réalisation !

Après l'officialisation de sa prise de pouvoir par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi, le premier citoyen de la ville de Kinshasa Daniel Bumba, s'est mit au travail afin de la réalisation du projet de train urbain “ Metrokin “ afin d'améliorer le déplacement des habitants de la capitale congolais.

Telecom : après la grogne des clients, M-Pesa décide enfin de réduire de 50%...

Il aura peut-être suffit ce tollé général de la population, particulièrement des fidèles de Vodacom-RDC sur les réseaux sociaux face à ses retranchements exorbitants des frais d'envoi et de retrait M-PESA pour que ça change.