Plainte des candidats de l’opposition contre Denis kadima et Peter Kazadi : la cour juge recevable mais « non fondée »

Partager

Alors qu’une partie des candidats de l’opposition se sont ralliés pour  jugé  forfaiture la manière de travailler du président de la commission électorale nationale indépendante(CENI) Denis kadima, et porté plainte contre lui et le Vice-premier ministre de l’intérieur Peter Kazadi auprès de la justice congolaise. Après examen, la Cour constitutionnelle a déclaré ce jeudi 14 décembre « non fondée » la plainte déposée en novembre dernier par Martin Fayulu, Denis Mukwege, Théodore Ngoy et consorts.

De son côté Théodore Ngoy, candidat à la présidentielle de ce 20 décembre, a souligné les préoccupations concernant l’identification des électeurs, dont la CENI n’a pas su satisfaire leurs requêtes

 « Nous ne savons pas qui est notre électeur. Nous allons aux élections sans connaître le chiffre réel des électeurs », disait-il.

Ce dernier a également critiqué la qualité des cartes d’électeurs qu’il affirme qu’à 80 %, ces cartes sont illisibles, car elles ont été imprimées de manière thermique. 

« Jusqu’à présent, Peter Kazadi n’a pas fourni à chaque candidat les 25 policiers requis par la loi. Nous constatons que Félix Tshisekedi mène sa campagne protégé par la garde républicaine, alors qu’il devrait être protégé par la police », s’est plaint le pasteur Théodore Ngoy.

Japhet Punzu

Articles similaires

“Impunité zéro, fini la récréation”, le nouveau slogan du ministre de la justice Constant...

Zéro impunité et fini la récréation, c'est le nouveau slogan du ministre de la justice et garde des Sceaux, Constant Mutamba Tungunga.

Désengorgement des prisons en RDC : un premier rapport sur la table de Rose...

un premier rapport sur la table de Rose Mutombo

Justice : le cardinal Fridolin Ambongo dans le viseur du parquet général près la...

Fridolin Ambongo dans le viseur du parquet général près la cour de cassation