Guerre dans l’Est de la RDC : après la France, la Chine interpelle le M23 et d’autres troupes armées de cesser de semer la terreur « immédiatement »

Partager

Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies était en séance de travail ce lundi 11 décembre 2023. Dans cette 9501ème réunion, la question de la menace contre la paix et la sécurité internationales était au centre des échanges. La situation de la RDC a été évoquée et de nouveaux appels à déposer les armes, de la part de certains pays partenaires de la RDC dont la Chine.

Cependant , Dans le discours de ce pays d’extrême orient qui est la Chine, un vibrant appel a été lancé au mouvement du 23 mars (M23) à cesser dans l’immédiat de semer la terreur dans la partie Est de la RDC.

« La Chine appuie les efforts de la Monusco et des FARDC dans leurs opérations conjointes et exhorte le M23 et d’autres groupes armés à mettre immédiatement un terme à la violence et les hostilités, à se retirer des territoires qu’ils occupent », a déclaré le représentant de la Chine à la réunion du conseil de sécurité de l’ONU.

En effet, l’argumentaire de la Chine dans cette position est l’impact que cette situation sécuritaire exécrable dans l’Est de la RDC devient grave, caractérisée par la poursuite des attaques des groupes armés qui font plusieurs victimes dont de nombreux déplacés, mais impactent aussi la situation sécuritaire de la région.

« La situation à l’Est de la RDC a un impact sur l’ensemble de la sécurité dans la région. La communauté internationale devait appuyer le processus de Nairobi et le processus de Luanda, et aider le pays à régler les divergences par le dialogue et la consultation. La Chine se félicite de la signature du plan de désengagement entre la RDC et la Monusco, et du programme de retrait progressif de la Monusco », a-t-il ajouté.

A ce propos, la Représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC, Bintou Keita a présenté dans cette même réunion, le rapport du dernier trimestre de l’année sur la situation en République démocratique du Congo. Les relations entre la RDC et le Rwanda sont exacerbées par l’activisme du M23 soutenu par Kigali sur le sol congolais. La cheffe de la Monusco a souligné qu’il y a des risques d’escalade militaire entre les deux pays voisins.

Japhet Punzu

Articles similaires

En visite de travail au Tchad, Félix Tshisekedi inaugure une avenue portant baptisée à...

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi a lors de sa visite d'État au Tchad, procédé à l'inauguration ce mardi 25 juin 2024, d'une avenue portant son nom, au centre de la capitale tchadienne, précisément à Djamena.

RDC-Canada : vers une coopération commerciale des construction des établissements pénitentiaires

vers une coopération commerciale des construction des établissements pénitentiaires

Guerre dans l’Est de la RDC : voici ce que propose la CEEAC !

Le samedi 9 mars dernier, le président de la république Félix Tshisekedi était à...