Kinshasa : “unité dans la diversité pendant la période électorale en RDC” au cœur d’une journée d’échanges organisée par ECOFORLEADERS 

Partager

Ecoforleaders a organisé un cadre d’échanges et d’apprentissage hier, samedi 9 novembre 2023 à Kinshasa à l’aune des élections  qui se pointent à l’horizon en RDC. “ Unité dans la diversité pendant la période électorale ” était le thème principal qui a réuni des hommes et femmes politiques, des représentants des confessions religieuses et la population dans son ensemble. 

Tour à tour, les intervenantes du jour dont la plupart sont des candidates aux élections du 20 décembre ont exposé sur la responsabilité partagée des politiques et de la population dans la construction d’un Congo uni, fort et prospère. 

D’abord, les représentants de cet établissement ont signifié la visée précise de ce colloque qui d’ailleurs cadre avec le credo de Ecoforleaders. L’expert Paulin Zabudi et Mr Pacifique Nkuzi ont fait savoir que cette activité  incite les congolais à s’investir d’avantage dans la consolidation de l’unité afin de construire une société éprise de paix, d’unité et de la concorde  plus value dans les actes et non dans le verbiage.

 Cette visée se résume, à les en croire, par l’unité, la fraternité, l’amour du prochain et la lutte contre la corruption.

La vision de Ecoforleaders, selon Mr. Pacifique, c’est de totaliser au-moins 50.000 leaders de l’unité formés au sein de Ecoforleaders.

Marie Josée Ifoku, candidate président de la République et intervenante du jour, s’est appesantie dans son intervention sur le sous-thème : “Unité dans la diversité pendant la période électorale ”.

Elle a résumé son propos sur le terme Kombolisation, développé en une dizaine de points essentiels.  

Il s’agit de : 

– Sensibilisation 

-Amour de l’autre

-l’unité dans la diversité 

-nettoyage de l’État

-La bonne gouvernance

-La restauration de l’État.

Elle a mis un focus sur l’unité dans la diversité et considère surtout que pour avoir une nouvelle République, il faut avoir de nouveaux hommes travaillant dans “ l’unité”. « Sortons de nos combats politiques pour devenir une seule nation», a-t-elle conseillé .

La suivante, fruit de l’ecoforleaders et candidate président de la République, Mme Joëlle Bilé, a partagé sur l’extrait de son offre politique, qui met en exergue les valeurs intrinsèques du pays.
« Nous devons nous appesantir sur l’état des lieux du Congo que chacun d’entre nous connait, quelles que soient nos appartenances politiques, religieuses ou tributaires. Le Congo a perdu de sa vieille robe. Le Congo a perdu ce qui a de plus cher au monde, la avaleur», a-t-elle expliqué

À l’entendre parler, la première valeur que le Congo a perdue c’est l’homme. D’où, une fois élue, elle compte se focaliser sur ces points tirés de son offre politique :
-La sécurité, la paix et la cohésion nationale
-Le capital humain

-L’économie en valorisant tous les potentiels du pays.
-Éducation etc.

Néanmoins , elle entend redonner à la RDC ses valeurs perdues à travers l’instauration de l’autorité de l’État.

En somme, Mme Joëlle Bilé a insisté sur la nécessité qui s’impose à tout congolais de travailler en osmose les uns et les autres pour espérer une société développée et épanouie. 

Pourquoi ce colloque en cette période ?

En réponse à cette question, Mme Ghislaine Aga, modératrice du jour et l’une des figures emblématiques de l’ecoforleaders  a signifié que c’est pour amener la pierre à l’édifice dans la construction d’un Congo uni, prospère et développé que cette activité a eu lieu. 

«Nous avons organisé ce séminaire pendant cette période pour essayer de contribuer à notre manière dans  la transformation de la société. Et puis, Ecoforleaders en tant que structure académique qui a d’ors et déjà  l’approche LMD,  essaie de le faire et particulièrement devant les divisions qui ont pris de l’ascenseur pendant cette période parce que généralement, c’est la politique qui divise en mettant du pétrole sur le feu. Nous avons organisé ce séminaire non pas pour donner la solution magique à la situation, mais pour faire notre part de responsabilité parce qu’il y a d’autres groupes qui travaillent pour l’unité.

Et donc pour nous, choisir ce  moment qui s’avère très délicat, c’est contribuer au vivre ensemble, prévenir la catastrophe qui est presque déjà présente dans notre société : des divisions, dans des villages par exemple les gens s’entretuent à cause notamment des divergences politiques.

 Et ici, nous avions toutes les tendances politiques et religieuses. Nous avons découvert qu’à Ecoforleaders en six ans nous avons des candidats à la députation et même à la présidentielle. Ils sont de l’opposition et d’autres de la majorité», a-t-elle résumé.

À l’avis de Mme Aga, on peut être de différentes tendances : politiques et/ou religieuses, mais dans le vivre ensemble et construire le pays ensemble. 

Ecoforleaders dans sa mission produit des leaders  rassembleurs non tribalistes et non corruptibles.

Fidel Songo 

Articles similaires

À l’UNIKIN, Patrick Onoya prêche l’entrepreneuriat comme clé du développement du pays !

Beaucoup d’entre les jeunes sont ceux qui croient encore que seule la politique rend riche et prospère RDC. Cette réflexion inerte et stérile est partagée par la plupart des congolais. Mais, seulement, elle n’est ni vraie ni conseillée, selon Patrick Onoya, qui pense par contre qu’elle rend paresseux. 

Mimy Monga Numbi, DG de l’Onapac, félicite chaleureusement le nouveau Ministre d’Etat de l’agriculture...

Mimy Monga Numbi, DG de l'Onapac, félicite chaleureusement le nouveau Ministre d'Etat de l'agriculture et Sécurité alimentaire

Gouvernement Suminwa : Alexis Alyson Kabambi félicite Raissa Malu, nommée ministre de l’éducation nationale

Ayant suivi votre nomination par son  Excellence Monsieur le  Président de la République Félix...