Solidarité afro-arabe : les Émirats arabes unis allouent 70 % de leurs engagements envers l’ONU au Soudan

Partager

Selon le Croissant-Rouge des Émirats, les Nations Unies saluent le soutien des Émirats arabes unis de 70 millions de dollars pour les efforts humanitaires au Soudan.

Les Émirats arabes unis, l’un des principaux contributeurs de l’aide humanitaire au Soudan et en Afrique, ont alloué 70 % des 100 millions de dollars promis en avril lors de la « Conférence internationale humanitaire pour le Soudan et les pays voisins » aux agences des Nations Unies et aux organisations humanitaires, en soutien aux efforts visant à atténuer la crise humanitaire au Soudan.

Dans une déclaration, le Ministère des Affaires Étrangères a souligné que l’aide sera allouée à des partenaires clés et à des agences des Nations Unies, notamment le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’allocation des Émirats arabes unis vise à répondre à la crise et à prévenir une détérioration supplémentaire de la situation humanitaire et le risque imminent de famine au Soudan. Cela fait partie d’une stratégie globale consistant à fournir une gamme complète d’aides, y compris des services alimentaires et sanitaires, un soutien aux moyens de subsistance, un abri d’urgence et la protection des femmes.

« L’aide fournie par les Émirats arabes unis au Soudan et aux pays voisins reflète l’engagement inébranlable de la direction du pays à fournir un soutien humanitaire et de secours au peuple frère soudanais, à relever les défis humanitaires et à continuer d’étendre l’assistance et le soutien au Soudan », a déclaré Reem bint Ebrahim Al Hashimy, Ministre d’État à la Coopération Internationale.

Il a également souligné que les Émirats arabes unis fourniront une aide à El Fasher et à d’autres régions du Soudan en coopération avec le Programme alimentaire mondial.

De plus, il renchérit que les Émirats arabes unis ont établi un pont aérien avec le Soudan et le Tchad voisin depuis le début de la crise pour fournir un soutien et une aide au peuple soudanais, ainsi que pour atténuer la gravité de la crise humanitaire au Soudan et dans les pays voisins. Les Émirats arabes unis ont également fourni 130 millions de dollars d’aide humanitaire et 9 500 tonnes métriques de fournitures alimentaires et médicales grâce à l’exploitation de 148 avions de secours. En plus d’envoyer un navire transportant environ 1000 tonnes métriques de fournitures de secours urgentes.

En outre, les Émirats arabes unis ont soutenu les camps de réfugiés pour les personnes déplacées soudanaises à Abéché et dans plusieurs régions du Tchad et ont envoyé un avion transportant 100 tonnes de fournitures alimentaires aux réfugiés soudanais au Sud-Soudan via le Programme alimentaire mondial.

Et d’ajouter que : « Dans le cadre de la fourniture de services médicaux aux réfugiés soudanais dans les pays voisins, les Émirats arabes unis ont construit deux hôpitaux de campagne dans les villes tchadiennes d’Amdjarass et d’Abéché pour soutenir le peuple frère soudanais. Les soins des hôpitaux sont étendus à tous les civils dans le besoin, quelle que soit leur nationalité, leur âge, leur sexe ou leur affiliation politique. Le nombre de patients traités à l’hôpital d’Amdjarass depuis sa création a atteint 29 378 ».

Par ailleurs , il a réitéré la position constante des Émirats arabes unis, appelant à un cessez-le-feu immédiat et permanent et à la nécessité de trouver une solution pacifique à la crise en retournant au processus politique. Les Émirats arabes unis ont également appelé à des efforts conjoints et à une collaboration pour mettre fin au conflit, renforcer la sécurité et la stabilité au Soudan, prévenir de nouvelles pertes de vies humaines et établir un consensus national en vue de la formation d’un gouvernement dirigé et impliqué par des civils tout en répondant aux aspirations du peuple frère soudanais pour le développement et la prospérité.

Pour sa part, Martin Griffiths, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, a déclaré : « Nous sommes profondément reconnaissants envers le gouvernement et le peuple des Émirats arabes unis pour leur généreux soutien de 70 millions de dollars pour aider à apporter des secours au peuple du Soudan par le biais des Nations Unies. Grâce à cette allocation, nous pouvons renforcer notre soutien vital aux familles et aux communautés prises dans la crise humanitaire sans précédent du Soudan. Votre compassion et votre solidarité avec les personnes dans le besoin à travers le monde illustrent la puissance de la coopération mondiale pour faire une différence tangible dans la vie des plus vulnérables ».

Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, a remercié les Émirats arabes unis pour leur contribution aux efforts humanitaires à l’intérieur du Soudan et dans les pays voisins.
Pour lui, le peuple soudanais endure les conséquences terribles de cette guerre brutale et a besoin d’un soutien urgent. Les contributions des États sont essentielles pour fournir une assistance humanitaire vitale aux personnes vulnérables au Soudan contraintes de fuir.

Cindy McCain, Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial, a déclaré que : « Le PAM accueille favorablement toutes les promesses de soutien à nos opérations alimentaires vitales au Soudan. Grâce à cette contribution, nous pourrons aider les personnes vulnérables qui risquent de sombrer dans la famine ».

Dans un contexte connexe, l’activiste international Hassan Ghazali, fondateur du Réseau de Solidarité Globale, a souligné que le Soudan a un besoin urgent de soutien et d’aide humanitaire, et que chacun doit jouer son rôle. Il a souligné la nécessité pour les agences de l’ONU et de développement d’accélérer leurs engagements financiers par le biais des Nations Unies et d’allouer la majorité de ces fonds au Soudan.

Jules Ntambwe

Articles similaires

Situation de paie des nouveaux inspecteurs et contrôleurs du travail : les enquêtes lavent...

En date du 29 Mars 2024, le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, avait instruit le Gouvernement de traiter en urgence,la question relative au paiement des avantages dus aux nouveaux Inspecteurs et Contrôleurs du Travail.

RDC : après 3 jours de détention en Ouganda, 21 pêcheurs congolais retrouvent leur...

Arrêtés depuis le jeudi 18 juillet dernier par la marine ougandaise, 21 pêcheurs congolais, tous habitants de Kyavinyonge, enclave de pêche  située dans la chefferie de Bashu en territoire de Beni, ont regagnaient leurs familles tôt dans la matinée de ce samedi 20 juillet 2024

Installation du Bureau de la commission spéciale chargée d’élaborer le règlement intérieur au sénat...

Le rapporteur du Bureau provisoire du Sénat, Ivan Kazadi a présidé, ce lundi 10 juin 2024, la réunion de la commission spéciale chargée de l'élaboration du règlement intérieur, une rencontre qui a débouché à la mise en place du bureau de cette commission.