CNSSAP-Gestion ressources humaines : après vérification de conformité, l’IGF valide la paie des mois d’avril et de mai 2024 de tous les agents

Partager

Le système de contrôle interne des ressources humaines de la CNSSAP est bien satisfaisant. L’IGF a, après contrôle de conformité, validé la paie des mois d’avril et mai 2024 de tous les agents dans leur statut actuel et ce, sans exception.

Il y a donc plus de peur que de mal. Tous les mouvements du personnel faisant suite à la mise en œuvre du cadre organique et à l’implémentation du programme de rotation et immersion, ont donc été faits de manière régulière.

La CNSSAP demeure la meilleure structure publique en RDC pour son système de management de la qualité. Le Certificat ISO 9001 (en annexe) a été renouvelé en 2024, pour une première fois, sans non-conformité.

La CNSSAP, qui ambitionne d’être la plus grande Caisse en Afrique centrale, se félicite de l’accompagnement didactique de l’IGF qui apporte de la vraie valeur ajoutée à sa gouvernance de qualité.

La Rédaction

Articles similaires

Kinshasa : HABARI RDC édifie les jeunes sur le rôle et l’implication des conseillers...

Connaître le vrai rôle et l’utilité des conseillers communaux dans la gestion des entités décentralisées, faire comprendre aux jeunes les attributions réparties à ces nouvelles autorités de la commune, leurs responsabilités telles que limitées par la loi et leur impact dans la gestion de la Res publica au niveau communal était, en gros, le but précis de la conférence-débat organisée par HABARI RDC, ce jeudi 20 juin 2024 à Kinshasa. 

Installation du Bureau de la commission spéciale chargée d’élaborer le règlement intérieur au sénat...

Le rapporteur du Bureau provisoire du Sénat, Ivan Kazadi a présidé, ce lundi 10 juin 2024, la réunion de la commission spéciale chargée de l'élaboration du règlement intérieur, une rencontre qui a débouché à la mise en place du bureau de cette commission.

“Impunité zéro, fini la récréation”, le nouveau slogan du ministre de la justice Constant...

Zéro impunité et fini la récréation, c'est le nouveau slogan du ministre de la justice et garde des Sceaux, Constant Mutamba Tungunga.