Sénat-RDC : le Bureau d’âge visite les commissions de vérification des mandats des élus et rassure de sa volonté d’accélérer le travail pour la mise en place du Bureau définitif

Partager

Le Bureau d’âge du Sénat de la République démocratique du Congo, avec à sa tête l’honorable Pascal Kinduelo Lumbu, a visité, ce lundi 27 mai 2024, les commissions installées pour la procédure de vérification des mandats des sénateurs nouvellement élus. À ses côtés, Ivan Kazadi Kankonde Rapporteur et Moïse Ekumbo, questeur.

Au total 5 commissions évoluent avec le travail, précise le rapporteur du bureau d’âge du Sénat en expliquant que le Sénat ne veut pas être un blocage dans la mise en place des institutions de la République.

“Il était question de nous entretenir avec les membres des commissions et nous leur avons demandé d’aller vite.
Le Bureau du Sénat ne voudrait pas être le dernier de la classe et n’a pas intérêt à prendre plus de temps. L’Assemblée nationale a déjà son Bureau définitif installé et le gouvernement va sortir bientôt, il n’est pas souhaitable que nous soyons indexé comme ceux qui bloquent la République
”, a dit ce mardi, Ivan Kazadi Kankonde, rapporteur du Bureau d’âge du Sénat dans la suite du président du Bureau d’âge.

Aussi, poursuit-il, le Bureau d’âge du Sénat est résolu à aller très vite.

Mais pourquoi la mise en place de ces commissions de vérification des mandats des élus ? Le Sénateur Ivan Kazadi a fait savoir qu’il s’agit d’une pratique qui ne sort pas de l’ordinaire, elle est reconnue dans la loi électorale.

« Par ailleurs, cette pratique de mise en place des commissions de vérification des mandats des sénateurs ne sort pas de l’imagination du bureau provisoire du sénat, c’est une pratique légale et je vous enverrai à la lecture de l’article 227 de la loi électorale qui organise la question » a donc insisté le rapporteur du bureau d’âge du Sénat Maître Ivan KAZADI KANKONDE.

Le Bureau d’âge du Sénat a pour mission de valider les mandats des sénateurs, de doter le Sénat du règlement intérieur et enfin d’organiser les élections du Bureau définitif.

Articles similaires

Solidarité afro-arabe : les Émirats arabes unis allouent 70 % de leurs engagements envers...

Selon le Croissant-Rouge des Émirats, les Nations Unies saluent le soutien des Émirats arabes unis de 70 millions de dollars pour les efforts humanitaires au Soudan.

CNSSAP-Gestion ressources humaines : après vérification de conformité, l’IGF valide la paie des mois...

Le système de contrôle interne des ressources humaines de la CNSSAP est bien satisfaisant. L'IGF a, après contrôle de conformité, validé la paie des mois d'avril et mai 2024 de tous les agents dans leur statut actuel et ce, sans exception.

Kinshasa : faux, le Gouverneur élu Daniel Bumba n’a signé aucun protocole d’accord avec...

La cellule de communication du nouveau gouverneur de la ville-province de Kinshasa, M. Daniel Bumba Lubaki, dément des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux qui font état de l'existence d'une prétendue signature d'un protocole d'accord entre le nouveau locataire de l'hôtel de Ville et un homme d'affaires.