Assemblée Nationale : Caroline Bemba inspire confiance du peuple congolais pour occuper le poste de Questeur Adjoint

Partager

C’est ce samedi 18 mai 2024, que les Députés nationaux sont conviés à l’élection et l’installation des membres du bureau définitif de l’Assemblée nationale.

Parmi les candidats en lice pour cette course électorale, se trouve l’honorable Caroline Bemba Bamanisa. Cette dernière très connue par ses œuvres philanthropiques dans plusieurs secteurs où elle vient à la rescousse des fables et rejetés, demeure un candidat idéal pour le compte de l’Union Sacrée de la nation pour matérialiser la vision du chef de l’Etat.


Très active à Gemena dans la province du Sud-Ubangi, cette grande dame de fer , il suffit de s’approcher d’elle pour découvrir sa prouesse technocratique.

Caroline Bemba, qui est-ce réélection ?

Députée nationale élue de la circonscription électorale de Gemena, dans la province du Sud-Ubangi, dans le Nord-ouest de la République démocratique du Congo, Caroline Bemba Bamanisa est la première fille de feu Jeannot Bemba Saolona, homme d’affaires et chef du patronat congolais, et de la regrettée Marie-Thérèse Otsimi, tous deux originaires de la province du Sud-Ubangi.

Née et ayant grandi dans l’environnement des affaires et de la politique, Caroline Bemba Bamanisa est une femme de conviction qui a su forger son parcours dans le travail acharné et bien fait pour le développement socio-économique et politique de son pays.

Militante de première heure, membre du collège des fondateurs et trésorière générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC), c’est depuis 2011 que Caroline Bemba Bamanisa s’est lancée dans la politique active, en postulant aux législatives nationales.

Avec un discours convaincant, celle qu’on appelle affectueusement « Maman Caro » par ses intimes, a été élue meilleure députée nationale dans la circonscription électorale de Gemena. Elle l’a été également dans la même circonscription électorale, en 2018 avant de rééditer l’exploit en 2023.

Une dame au sourire légendaire et d’une humilité avérée, Caroline Bemba Bamanisa est très bien appréciée auprès de sa base suite à ses nombreuses œuvres sociales.

A Kinshasa ou à Gemena par exemple, avec des fonds propres, elle a su réaliser plusieurs actions de développement communautaire, notamment la construction d’un centre moderne pour l’alphabétisation et la scolarisation gratuites de milliers de femmes et filles-mères, sans oublier une panoplie de ses contributions en faveur des étudiants de différentes provinces du pays.

Ses apports traversent le clivage politique, régional ou tribal. Femme de prière, Caroline Bemba Bamanisa est dévouée à l’œuvre du Seigneur. Partout où elle passe, elle pose de nombreux actes de charité et de multiples actions à l’avancement de l’œuvre du Seigneur.

Gestionnaire de plusieurs entreprises privées et familiales, Caroline Bemba Bamanisa draine une bonne image dans le monde des affaires, selon plusieurs témoignages.

Ancienne vice-présidente du comité des sages de l’Assemblée nationale durant les législatures 2011-2018 et 2018-2023, Caroline Bemba Bamanisa a été très active dans la résolution pacifique de plusieurs problèmes sociopolitiques des députés nationaux.

Très réservée et discrète, elle affiche un profil apparemment effacé mais sans perdre de vue son objectif. Caroline Bemba Bamanisa est diplômée des sciences commerciales de l’ICHEC (Institut Catholique des Hautes Études Commerciales) de Bruxelles, en Belgique.

Officiellement mariée à l’ex-gouverneur de l’Ituri, l’honorable Jean Bamanisa Saidi, elle est mère de trois enfants.

Candidate au poste de Questeur adjoint, Maman Caro espère bien obtenir la confiance de ses collègues députés pour relever certains défis, de commun accord avec les autres membres du bureau, pour apporter un changement positif tant au sein de l’Assemblée nationale que pour le bien-être de la population congolaise.

Jules Ntambwe

Articles similaires

Kasaï-Central : les journalistes interdits de la couverture de l’Examen d’État à Luiza, une...

Les journalistes ont été empêchés d'accéder aux centres d'examen de l'Exetat session ordinaire à Luiza, dans la province éducationnelle du Kasaï-Central 2. L'inspecteur principal provincial a refusé l'accès aux professionnels de l'information, violant ainsi le code d'éthique et de déontologie journalistique en vigueur en RDC.

RDC/Désignation d’un porte-parole unique de l’opposition : Katumbi et Muzito font bloc !

Moïse Katumbi et Adolphe Muzito, deux leaders de l’opposition congolaise, s'accordent dans leurs langages en vue de la désignation d’un porte-parole de l'opposition. Les deux politiciens envisagent de former dans un futur proche un bloc à eux seuls pour le compte de l’opposition afin de faire respecter la loi. 

Constant Mutamba donne un ultimatum de  48 heures aux responsables de MILVEST pour régulariser...

Le Ministre d'État, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba Tungunga a échangé ce mercredi, matin avec les agents sous traitants de la société MILVEST accrédités dans la réhabilitation du palais de la justice, sur les arriérés des leurs salariés et les mauvaises conditions de travail. Après avoir suivi avec attention les doléances de ces agents, le Ministre d'État, Ministre de la justice promet d'interpeller d'urgence les responsables de cette entreprise, enfin de faire appliquer les principes d'Etat des droits en RDC, tels que voulus par le Président de la République.