Lomami : l’Assemblée provinciale interdit au gouverneur intérimaire de faire tout décaissement des fonds sans l’avis de l’hémicycle

Partager

L’Assemblée provinciale de Lomami vient d’interdire au Gouverneur a.i Jean-Claude Lubamba MUTOMBO de faire toute sortie des fonds de la province sans requérir l’avis préalable de la première institution provinciale de Lomami. 

Ceci ressort de la lettre n°Réf 53/CAB.PRES/AP/LOM/2024 adressée au Gouverneur ad intérim de la province de Lomami et signée par le Président de l’organe délibérant de Lomami en date du 09 Mai 2024 et dont une copie est parvenue à notre rédaction.

Selon l’esprit de cette lettre, il est également recommandé au chef de l’exécutif provincial Ad intérim d’instruire les services générateurs des recettes pour le versement de tous les fonds collectés dans les comptes de la province ouverts dans le livre de la TMB.

Cette mesure est prise dans le but d’assurer la transparence dans la gestion des finances publiques de la province pendant cette période d’avant la prise des fonctions des nouvelles autorités provinciales élues.

Pour rappel, il y a peu, le Gouverneur a.i de la province de Lomami a signé une lettre, recommandant à la société la Richarde de verser les recettes collectées de la province de Lomami dans le compte de la Direction Générale des Recettes de Lomami, antenne de MUENE DITU, en lieu et place du compte de la province qui loge à la Banque TMB.

 François KALEMBUE

Articles similaires

Kasaï-Central : les journalistes interdits de la couverture de l’Examen d’État à Luiza, une...

Les journalistes ont été empêchés d'accéder aux centres d'examen de l'Exetat session ordinaire à Luiza, dans la province éducationnelle du Kasaï-Central 2. L'inspecteur principal provincial a refusé l'accès aux professionnels de l'information, violant ainsi le code d'éthique et de déontologie journalistique en vigueur en RDC.

RDC/Désignation d’un porte-parole unique de l’opposition : Katumbi et Muzito font bloc !

Moïse Katumbi et Adolphe Muzito, deux leaders de l’opposition congolaise, s'accordent dans leurs langages en vue de la désignation d’un porte-parole de l'opposition. Les deux politiciens envisagent de former dans un futur proche un bloc à eux seuls pour le compte de l’opposition afin de faire respecter la loi. 

Constant Mutamba donne un ultimatum de  48 heures aux responsables de MILVEST pour régulariser...

Le Ministre d'État, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba Tungunga a échangé ce mercredi, matin avec les agents sous traitants de la société MILVEST accrédités dans la réhabilitation du palais de la justice, sur les arriérés des leurs salariés et les mauvaises conditions de travail. Après avoir suivi avec attention les doléances de ces agents, le Ministre d'État, Ministre de la justice promet d'interpeller d'urgence les responsables de cette entreprise, enfin de faire appliquer les principes d'Etat des droits en RDC, tels que voulus par le Président de la République.