GOMA : Guy Kibira lance un SOS en faveur des déplacés en détresse

Partager

Le coordonnateur de la division provinciale de la jeunesse au Nord-Kivu, Guy Kibira Ndoole a, à la suite des attaques terroristes du M23 contre le site de déplacés du Lac-vert et Mugunga, lancé un SOS aux humanitaires pour assister les familles en détresse.

Le bombardement du site de déplacés de la périphérie de Goma a semé une désolation au sein de la population. Lors d’une réunion avec les représentants de différents groupes de jeunes du Nord-Kivu, Guy Kibira a appelé à une assistance pour les personnes en situation de souffrance.

« La situation des déplacés en général et particulièrement celle des adolescents et jeunes est vraiment catastrophique. Une situation humanitaire qui n’a jamais vécu dans cette province » a-t-il lancé, avant d’expliquer que « ces personnes fuyaient la guerre dans leurs territoires d’origine et autres lieux environnants. Elles ont connu le malheur d’être poursuivies par des bombes larguées par des mouvements armés ».

Depuis un temps, cette population visiblement inoffensive est exposée aux intempéries de toutes sortes les jours comme les nuits, rapporte Guy Kibira.

Pour le coordonnateur de la Division provinciale de la jeunesse du Nord-Kivu, la situation du bombardement des sites de déplacés du Lac-vert et Mugunga sort de l’ordinaire. « Ceci ne peut être qualifié autrement que des crimes de guerre, crime contre l’humanité’», a-t-il vociféré.

En même temps, il appelle primo , le système de sécurité des Nations unies à faire preuve de plus d’engagements, pour que les enquêtes sérieuses soient diligentées et que les auteurs de crimes répondent de leurs actes. Secundo, il appelle le gouvernement congolais à une prise en charge urgente sur le plan humanitaire pour donner des soins nécessaires aux blessés et enterrer dignement les morts.

Les sources locales rapportent que cinq bombes venues des zones d’affrontements, dans le territoire de Masisi, ont été larguées par les terroristes rwandais sur la ville au sol volcanique.
Deux bombes sont tombées au quartier Lac Vert, deux autres au quartier Mugunga et une dernière à la limite de la ville et le village Nzulo. Le bilan provisoire de l’attaque fait état de huit morts et vingt-cinq blessés dont plusieurs enfants.

Jimmy Sita

Articles similaires

RDC : le gouvernement Suminwa  prévoit un budget quinquennal de 18 milliards USD pour...

Douze jours après son dévoilement, le gouvernement Judith Suminwa vient d'être investi officiellement. C'était au cours d’une plénière inaugurale de ce mardi 11 juin 2024 par les élus nationaux. 

Ituri : plusieurs enfants, abandonnés innocemment par leurs parents à Mambasa !

Plusieurs enfants sont ces derniers temps délaissés par leurs parents dans la rue et souvent ramassés par des personnes de bonne volonté et éléments des forces l'ordre dans la cité de Mambasa chef-lieu du territoire portant le même nom, dans la province de l'Ituri.

Gouvernement Suminwa : Alexis Alyson Kabambi félicite Raissa Malu, nommée ministre de l’éducation nationale

Ayant suivi votre nomination par son  Excellence Monsieur le  Président de la République Félix...