6 avril : Exodus Lukombo appelle les congolais à la prise de conscience des défis qui retardent le développement du pays

Partager

A l’occasion de la Journée de l’éveil de la conscience africaine et du combat de Kimbangu, Exodus Lukombo, cadre du collectif des communicateurs et défenseurs des institutions/ UDPS, a appelé les Congolais à prendre conscience des enjeux de l’ère actuelle afin de surmonter les défis auxquels le pays est confronté.

Lors d’une sortie médiatique en marge de la célébration de la journée du combat de Kimbangu et de la conscience africaine, Exodus Lukombo a souligné l’importance de cette journée de commémoration, qui marque la résistance et la lutte contre l’oppression et l’injustice en Afrique. Elle a rappelé le rôle crucial joué par Kimbangu, le fondateur d’une église indépendante en République démocratique du Congo, dans la lutte pour la liberté et la dignité du peuple congolais.

Exodus Lukombo a souligné que la prise de conscience des enjeux actuels est essentielle pour surmonter les défis auxquels le pays est confronté, notamment la corruption, la pauvreté et les violations des droits de l’homme. Elle a appelé les Congolais à s’unir et à se mobiliser pour lutter contre ces fléaux et pour défendre les valeurs de justice, d’égalité et de solidarité.

En cette journée symbolique, Exodus Lukombo a invité la population congolaise à rester vigilante et à ne pas se laisser intimider par les forces qui cherchent à maintenir le statu quo.

Enfin, Exodus Lukombo a exhorté les jeunes Congolais à s’engager dans la vie politique et sociale de leur pays, en tant qu’acteurs de changement et de progrès. Elle a souligné l’importance de la jeunesse dans la construction d’un avenir meilleur pour la RDC, en encourageant la participation citoyenne et la défense des droits de tous.

En conclusion, Exodus Lukombo a lancé un appel à la mobilisation et à l’action, afin que la Journée de l’éveil de la conscience africaine et du combat de Kimbangu soit un moment de réflexion et de renouveau pour le peuple congolais. Il a rappelé que la lutte pour la liberté et la dignité est un combat de tous les jours, et que chacun doit y contribuer à sa manière, pour un Congo plus juste et plus prospère.

La Rédaction

Articles similaires

RDC : le gouvernement Suminwa  prévoit un budget quinquennal de 18 milliards USD pour...

Douze jours après son dévoilement, le gouvernement Judith Suminwa vient d'être investi officiellement. C'était au cours d’une plénière inaugurale de ce mardi 11 juin 2024 par les élus nationaux. 

Kasaï central – Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national...

Kasaï central - Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national Aldos Tshitoko supporte les frais de participation de 300 élèves à Dibaya

Guerre en RDC : faute des affrontements FARDC-M23, le CICR suspend son aide aux...

C'est via un communiqué officiel rendu public ce mardi, que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé la suspension depuis le 30 mai 2024, de sa distribution d’aide alimentaire en faveur des personnes déplacées installées sur l’axe Kanyabayonga – Burangiza et Bulindi dans la chefferie Bwito-Rutshuru, territoire de Lubero, au nord de la province du Nord-Kivu.