Guerre dans l’Est : « le fait pour le Rwanda de se sentir indigné par le geste du joueur congolais Héritier Luvumbu au point de le chasser du club démontre encore une fois combien Kagame est réellement l’auteur des tueries dans l’Est (Exodus Lukombo)

Partager

Le joueur congolais Héritier Luvumbu a été chassé par son club Rwandais après avoir célébré son but avec la main couvrant la bouche et les doigts braqués vers sa tête comme un revolver en signe de dénonciation des tueries dans l’Est du pays par le Rwanda et le silence de la communauté internationale. Cette décision de Kigali, qui du reste a chassé le footballeur congolais est considérée selon Exodus Lukombo, cadre du collectif des communicateurs et défenseurs des institutions comme une preuve tangible des manœuvres ostentatoires du Rwanda.


« Le Rwanda a encore une fois démontré à la face du monde que c’est bien lui qui cause la terreur et les tueries dans l’Est de la RDC. Le fait pour Kigali de se sentir indigné par le geste du Joueur congolais Héritier Luvumbu lors de la célébration de son but, lui qui n’est du reste pas politique mais qui voulait à sa manière dénoncer les actes barbares dans la partie orientale de son pays sans pourtant citer le nom de quelqu’un, est une preuve tangible qui confirme que c’est Kagame et son pays qui tuent en RDC», pense Mme Lukombo.

Elle revient plus loin conclure que le même comportement du Rwanda ressemble à celui de la CAF qui, lors du match RDC-Côte d’Ovoire, a censuré les images des supporters congolais qui voulaient passer le message de dénonciation des actes qui se passent dans leur pays.


L’entre-temps, elle continue à appeler les congolais à se comporter de manière responsable en cultivant l’unité derrière le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour faire échec aux initiatives contre-natures de l’ennemi.

Fidel Songo

Articles similaires

RDC/Désignation d’un porte-parole unique de l’opposition : Katumbi et Muzito font bloc !

Moïse Katumbi et Adolphe Muzito, deux leaders de l’opposition congolaise, s'accordent dans leurs langages en vue de la désignation d’un porte-parole de l'opposition. Les deux politiciens envisagent de former dans un futur proche un bloc à eux seuls pour le compte de l’opposition afin de faire respecter la loi. 

RDC : le gouvernement Suminwa  prévoit un budget quinquennal de 18 milliards USD pour...

Douze jours après son dévoilement, le gouvernement Judith Suminwa vient d'être investi officiellement. C'était au cours d’une plénière inaugurale de ce mardi 11 juin 2024 par les élus nationaux. 

Kasaï central – Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national...

Kasaï central - Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national Aldos Tshitoko supporte les frais de participation de 300 élèves à Dibaya