Kinshasa : retour au calme après la descente Peter Kazadi aux lieux des manifestations

Partager

Alors qu’il se rendait à son Cabinet de travail, le Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières a changé la direction de son cortège, il a vite effectué une descente au niveau de quelques chancelleries à Kinshasa, où des nouvelles manifestations contre la Communauté internationale ont été signalées ce lundi. Sur place, Maître Peter Kazadi Kankonde a invité les manifestants à s’abstenir des actes de violence.

Le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur a aussi écouté la population, qui lui a fait savoir que ces manifestations ne visent rien d’autre qu’à dénoncer le silence de la Communauté internationale face à la guerre imposée à la République Démocratique du Congo par le Rwanda via le mouvement terroriste M23.

De son côté, le patron de la Territoriale en RDC a rappelé que la liberté de manifester est garantie par la Constitution, mais ce droit devrait être exercé dans le respect des lois du pays.

Il sied de rappeler que le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur a présidé en urgence une réunion de sécurité dans la soirée du samedi dernier, après le début de ces manifestations.

Les manifestations ne se sont plus poursuivies après cette descente.

La Rédaction

Articles similaires

RDC : le gouvernement Suminwa  prévoit un budget quinquennal de 18 milliards USD pour...

Douze jours après son dévoilement, le gouvernement Judith Suminwa vient d'être investi officiellement. C'était au cours d’une plénière inaugurale de ce mardi 11 juin 2024 par les élus nationaux. 

Kasaï central – Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national...

Kasaï central - Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national Aldos Tshitoko supporte les frais de participation de 300 élèves à Dibaya

Guerre en RDC : faute des affrontements FARDC-M23, le CICR suspend son aide aux...

C'est via un communiqué officiel rendu public ce mardi, que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé la suspension depuis le 30 mai 2024, de sa distribution d’aide alimentaire en faveur des personnes déplacées installées sur l’axe Kanyabayonga – Burangiza et Bulindi dans la chefferie Bwito-Rutshuru, territoire de Lubero, au nord de la province du Nord-Kivu.