Invalidation des candidats fraudeurs : l’ACP-A de Gentilly Ngobila saisit la cour constitutionnelle pour réclamer l’annulation de la décision de la CENI

Partager

Une requête de l’Alliance des congolais progressistes (ACP-A) de Gentiny Ngobila a été introduite à la cour constitutionnelle pour demander l’annulation de la décision d’invalidation des législatives nationales, provinciales et élections municipales de certains candidats de cette famille politique.

Gentiny Ngobila, Gouverneur de la ville-province de Kinshasa figure dans cette liste des candidats invalidés, avec l’un des poids lourds de son parti politique et ministre provincial de l’éducation, Charles Mbutamutu.

La CENI les accuse de « fraude, vandalisme du matériel électoral et incitation à la violence». Griefs que Ngobila et sa famille politique ne reconnaissent guère.
Le procureur général près la cour constitutionnele a au départ pris deux mesures pour cette affaire. La première, c’est que les 82 fraudeurs ne peuvent en ce moment franchir le seuil du territoire national. Et le second, il exige la transmission des dossiers de ces fraudeurs de la part de la commission électorale nationale indépendante.

La Rédaction

Articles similaires

RDC/Désignation d’un porte-parole unique de l’opposition : Katumbi et Muzito font bloc !

Moïse Katumbi et Adolphe Muzito, deux leaders de l’opposition congolaise, s'accordent dans leurs langages en vue de la désignation d’un porte-parole de l'opposition. Les deux politiciens envisagent de former dans un futur proche un bloc à eux seuls pour le compte de l’opposition afin de faire respecter la loi. 

RDC : le gouvernement Suminwa  prévoit un budget quinquennal de 18 milliards USD pour...

Douze jours après son dévoilement, le gouvernement Judith Suminwa vient d'être investi officiellement. C'était au cours d’une plénière inaugurale de ce mardi 11 juin 2024 par les élus nationaux. 

Kasaï central – Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national...

Kasaï central - Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national Aldos Tshitoko supporte les frais de participation de 300 élèves à Dibaya