Élections 2023 : une dizaine de candidats président de la République exigent l’annulation et la réorganisation des scrutins avec un nouveau bureau de la CENI !

Partager

Une dizaine de candidats président de la République dont Mukwege Denis, Delly Sessanga, Martin Fayulu Moïse Katumbi, Franck Diongo, Seth Kikuni m, Floribert Anzuluni et Matata Ponyo, ont signé ce dimanche 31 décembre 2023 au CEPAS à Kinshasa, une déclaration exigeant l’annulation des scrutins de décembre 2023 pour la réorganisation avec un nouveau bureau de la CENI.
Ces candidats président estiment que les élections du 20 décembre 2023 ont été “ chaotiques” et “émaillées de plusieurs irrégularités” entre autres, le désordre dans le déploiement des matériels de vote, le non respect du délai de vote (plus d’une journée), des restrictions dans la désignation des témoins, dans les opérations de vote elles-mêmes et, même, dans la sécurisation des élections ect.
Ils notent également un bourrage électoral et dénoncent la distribution des machines à voter aux membres de la famille politique de Félix Tshisekedi.

Pour eux, Denis Kadima a troublé l’ordre public en organisant un désordre électoral et doit, jugent-ils, être transféré dans les instances judiciaires pour justifier les dépenses de plus d’un milliard de dollars américains.
Enfin, ils invitent la population à protester contre les résultats qui seront publiés par la Commission électorale nationale indépendante.

Déclaration des opposants ce 31 décembre 2023

Les opposants rassurent de mettre de côté leurs égo afin de consolider leurs forces pour que la démocratie soit respectée et que le choix de la population soit réellement celui-là qui va être respecté.

Les autres candidats signataires de la déclaration ont délégué leurs représentants au cours de cette conférence, à part Floribert Anzuluni et Martin Fayulu qui se sont rendu personnellement.

Fidel Songo

Articles similaires

Kasaï-Central : les journalistes interdits de la couverture de l’Examen d’État à Luiza, une...

Les journalistes ont été empêchés d'accéder aux centres d'examen de l'Exetat session ordinaire à Luiza, dans la province éducationnelle du Kasaï-Central 2. L'inspecteur principal provincial a refusé l'accès aux professionnels de l'information, violant ainsi le code d'éthique et de déontologie journalistique en vigueur en RDC.

Firmin Mvonde appelé à poursuivre les auteurs des pratiques déviantes à caractère sexuel et...

Le ministre de la justice et garde des sceaux, Constant Mutamba vient d'instruire, ce samedi 15 juin, le Procureur Général près la Cour de cassation d'engager des poursuites contre les personnes qui font l'apologie de l'homosexualité en RD-Congo.

Ituri : plusieurs enfants, abandonnés innocemment par leurs parents à Mambasa !

Plusieurs enfants sont ces derniers temps délaissés par leurs parents dans la rue et souvent ramassés par des personnes de bonne volonté et éléments des forces l'ordre dans la cité de Mambasa chef-lieu du territoire portant le même nom, dans la province de l'Ituri.