Matete/Debonhomme : quelques agents de la CENI à la manœuvre du tripatouillage des voix appartenant au candidat Dido Songole !

Partager

Alors que le candidat député provincial Dido Songole Nsase ratissait  les larges et gagnait, sans moindre doute, du terrain dans tous les bureaux de vote de la commune de Matete, une machination orchestrée par une candidate a été constatée.

Cette candidate aurait soudoyé les agents de la CENI, pour un changement des résultats en sa faveur. 

C’était précisément au centre de vote situé au Complexe scolaire Angelia, au quartier Debonhomme.  

«Je dénonce et condamne fermement la fraude électorale qui a été orchestrée au centre de vote du CS Angelia à

Debonhomme. En effet, mercredi, après le dépouillement et la vérification des résultats à 2h17, j’occupais la première place dans plus de 3 bureaux de vote. Malheureusement, aujourd’hui à 17h, j’ai été rétrogradé à la deuxième place derrière la candidate Cesarine Allegrya Khonde N-17 après l’affichage des résultats», a dénoncé le candidat lui-même via son compte X. 

Cependant, ajoute-t-il « après de  fortes réclamations de la population, le chef de centre a  été  arrêté par les agents de la police du vice-bourgmestre de Matete, suppléant du candidat député provincial Mwazulu Diyabanza, pour être conduit dans un endroit inconnu pour préparer un rapport en faveur d’un autre candidat».

La justice est appelée, par conséquent, à intervenir pour débusquer cette manœuvre. 

Fidel Songo

Articles similaires

RDC : le gouvernement Suminwa  prévoit un budget quinquennal de 18 milliards USD pour...

Douze jours après son dévoilement, le gouvernement Judith Suminwa vient d'être investi officiellement. C'était au cours d’une plénière inaugurale de ce mardi 11 juin 2024 par les élus nationaux. 

Kasaï central – Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national...

Kasaï central - Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national Aldos Tshitoko supporte les frais de participation de 300 élèves à Dibaya

Guerre en RDC : faute des affrontements FARDC-M23, le CICR suspend son aide aux...

C'est via un communiqué officiel rendu public ce mardi, que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé la suspension depuis le 30 mai 2024, de sa distribution d’aide alimentaire en faveur des personnes déplacées installées sur l’axe Kanyabayonga – Burangiza et Bulindi dans la chefferie Bwito-Rutshuru, territoire de Lubero, au nord de la province du Nord-Kivu.