Beni : le médecin directeur et l’administrateur gestionnaire de l’hôpital général de référence de Mutwanga sur une chaise ejectable !

Partager

Le personnel soignants de l’hôpital général de référence de de la zone de santé de Mutwanga, dans le secteur Ruwenzori, en territoire de Beni, ont dans un mémorandum adressé au chef de division provinciale de la santé du Nord-Kivu, exigés le remplacement dans un bref délai du médecin directeur et l’administrateur gestionnaire de cette clinique.

Unis comme un seul homme, le personnel soignant de cette établissement sanitaire accusent ces derniers notamment de détournement d’environs 5.000 dollars américains d’épargnes et marketing du projet PDSS, du non développement de l’hôpital pendant leurs règne, du non considération de la valeur des agents manifestée par une diminution des primes locales, organisation fantaisiste des réunions du conseil de gestion, et autres.

Environ 38 signatures des agents de l’hôpital général de référence de Mutwanga, demandants dans 72 heures le départ des ces deux personnalités pour sauver non seulement la zone de santé mais également les vies humaines qui sont en danger suite au mauvais comportement de ces derniers.

Notons que, ces disciples d’Hippocrate menacent d’envisager des manifestations des grandes envergures, si les autorités compétentes ne répondent pas favorablement dans le délai prescrit à leur requête conclut ce mémorandum parcouru par notre rédaction ce dimanche 10 décembre 2023.

Nzangura Kwavingiston le nègre

Articles similaires

Kinshasa : PNLP et ISA renforcent les capacités de 29 journalistes membres du groupe...

Le paludisme reste la première cause de morbidité, de mortalité et d’hospitalisation en République démocratique du Congo, mais surtout pour les enfants de 0 à 5 ans ainsi que les femmes enceintes. Depuis quelques années, la RDC figure sur la tête d’affiche des pays les plus palustres. Elle est deuxième en Afrique et troisième au monde après l’Inde et le Nigeria.

Guerre en RDC : faute des affrontements FARDC-M23, le CICR suspend son aide aux...

C'est via un communiqué officiel rendu public ce mardi, que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé la suspension depuis le 30 mai 2024, de sa distribution d’aide alimentaire en faveur des personnes déplacées installées sur l’axe Kanyabayonga – Burangiza et Bulindi dans la chefferie Bwito-Rutshuru, territoire de Lubero, au nord de la province du Nord-Kivu.

Insolite à Lomami : une jeune fille élève jette son bébé dans un WC...

Insolite à Lomami : une jeune fille élève jette son bébé dans un WC après l'interruption volontaire de sa grossesse à Mwene-Ditu