Assemblee nationale : l’état de siège prorogé pour la nième fois par la plénière

Partager

Les députés nationaux, déjà en campagne électorale, ont retrouvé pour un laps de temps le chemin de l’hémicycle, pour examiner en urgence le projet de loi portant autorisation de la prorogation de l’état de siège sur une partie du territoire de la RDC .

A cette occasion, le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, a précisé qu’en principe les plénières ont été suspendues pour permettre aux différents candidats d’aller battre campagne, mais officiellement la session se clôture le 15 décembre prochain. Ainsi, la plénière a voté la loi d’habilitation du bureau de l’Assemblée nationale pour la prorogation de l’état de siège en décembre prochain.

S’agissant de la loi portant prorogation de l’état de siège, c’est le ministre d’État, ministre de la Justice, Rose Mutombo Makiese, qui a fait savoir que deux décennies durant, la République démocratique du Congo est confrontée dans sa partie orientale à des violences et autres atrocités perpétrées par les groupes armés locaux et étrangers tels que le CODECO, les ADF/MTM et la coalition M23/RDF qui s’adonnent imperturbablement et impitoyablement à des tueries et viols de la masse, des massacres, pillages et incendies des maisons et cultures, provoquant ainsi des déplacements massifs des populations dans cette partie Est du pays.

Dans la perspective de mettre ces groupes armés hors d’état de nuire et de rétablir une paix durable, le Président de la République a proclamé l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, les plus touchées par cette situation d’insécurité et depuis son instauration, cette mesure exceptionnelle est prorogée tous les quinze jours, conformément à l’article 144, alinéa 5 de la Constitution, car l’objectif n’est toujours pas complètement atteint, étant donné que la situation opérationnelle sur le terrain est actuellement caractérisée, d’une part, par d’intenses affrontements entre les Forces armées et la coalition M23/RDF dans quelques zones des territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo, et, d’autre part, par l’activisme des CODECO en Ituri et d’incessantes incursions des ADF/ MTM.

Après débat et délibération, la plénière a voté en séance subséquente le projet de loi portant prorogation de l’état de l’état de siège du fait que les 243 députés ayant pris part à la plénière, l’ont votée à l’unanimité.

Japhet Punzu

Articles similaires

RDC/Désignation d’un porte-parole unique de l’opposition : Katumbi et Muzito font bloc !

Moïse Katumbi et Adolphe Muzito, deux leaders de l’opposition congolaise, s'accordent dans leurs langages en vue de la désignation d’un porte-parole de l'opposition. Les deux politiciens envisagent de former dans un futur proche un bloc à eux seuls pour le compte de l’opposition afin de faire respecter la loi. 

RDC : le gouvernement Suminwa  prévoit un budget quinquennal de 18 milliards USD pour...

Douze jours après son dévoilement, le gouvernement Judith Suminwa vient d'être investi officiellement. C'était au cours d’une plénière inaugurale de ce mardi 11 juin 2024 par les élus nationaux. 

Kasaï central – Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national...

Kasaï central - Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national Aldos Tshitoko supporte les frais de participation de 300 élèves à Dibaya