Députation nationale/Sankuru : Katako-Kombe appelé à voter le candidat numéro 13, Dr Polydor Massamba pour le changement de narratif

Partager

Tous pour le candidat député national/Katako-Kombe numéro 13. De nombreuses réalisations à impact Visible. Des initiatives et innovations jamais réalisées auparavant. Des écoles ont poussé, des hôpitaux, des centres de formation et tout de bon qui manquait à la province du Sankuru en général, et au territoire de Katako Kombe en particulier. Ce territoire de la nouvelle province du Sankuru est désormais loti. Ces initiatives de développement sont un sceau indélébile estampillé par un fils du terroir en la personne du docteur  Polydor Massamba Sefu.

Docteur en médecine, spécialiste en Gynécologie Obstétrique et Doctorant en Biotechnologie Médicale, il ne lésine pas sur les moyens pour le développement du Sankuru et de Katako-Kombe. 

La province du Sankuru dont le sous-développement a été aggravé par sa situation d’enclavement, peut aujourd’hui se bomber le torse. Depuis les États-Unis où il réside, Polydore Massamba Sefu, cet homme qui reste, malgré tout, attaché à ses racines, ne rate pas une seule occasion de venir en aide à ses frères et sœurs du Sankuru. 

Dr Polydor Massamba en compagnie de l’Autorité morale de sa famille politique, le Président National du Parti CDDE Me Pierre TEMBELE.

En véritable leader et visionnaire, cet homme au  grand cœur pour sa province d’origine est resté proche de sa population afin que cette dernière puisse être fière d’être Sankurois ou Sankuroise. Sur fonds propres, il a pu réaliser des exploits jamais enregistrés en termes d’infrastructures dans cette province enclavée de la RDC. Au centre de toute son action le bien-être des Sankurois et des congolais. 

On illustre, ici, quelques-unes parmi plusieurs de ses réalisations faites dans la province du Sankuru :  

En juin 2017, le professeur docteur Massamba  a financé par fonds propres la construction  de deux immeubles avec matériaux durs en pleine cité de KATAKO Kombe. Ces édifices ont redonné à la cité de  Katako, un dynamisme naissant d’une ville moderne effaçant l’image de vieux bâtiments fissurés hérités de la colonisation. 

Ces travaux de modernisation de ce territoire de la province enclavée du Sankuru ont été réalisés par un ingénieur en provenance de Kinshasa et les matériaux de construction ont été achetés à Kinshasa et à LODJA.

Desserte en eau potable à Katako-Kombe, enfin une réalité

Distribution d’eau au premier site à Katako-Kombe. Don du Dr Massamba Sefu Polydor

Depuis des décennies, le territoire de Katako-Kombe  s’approvisionnait en eau à partir de différentes rivières environnantes. Mais, avec la croissance démographique récente, ces rivières sont impropres à la consommation. Des déchets ménagers et autres polluants issus de diverses activités humaines, d’élevage libre et de pesticides agricoles ont fini par les rendre insalubres. 

Les conséquences de cette situation sur la santé des populations riveraines sont manifestes. On fait notamment état de la hausse de la morbidité des maladies hydriques dont les plus connues sont les salmonelloses “ fièvre typhoïde “, les hépatites et les insuffisances rénales….

Deuxième site

Le professeur Massamba  s’est montré préoccupé de cette situation qui frise la calamité. Il  a répondu favorablement à la situation de cette population meurtrie. Il a construit des postes de forage d’eau à la grande satisfaction de la population, 52 ans après la construction d’un premier forage en 1971 dans la région. 

Citerne du premier site.

La desserte en eau potable aujourd’hui n’est plus un rêve.  C’est une réalité rendue possible grâce à un fils de KATAKO Kombe au nom de Dr Sefu Massamba Polydor depuis le 03 Septembre 2023.

De plus, le professeur Massamba est porteur d’un projet qui va bientôt prendre corps, lequel consiste à construire dans chaque secteur et les grandes agglomérations ainsi que les centres d’échographie dans chaque secteur de territoire de Katako-Kombe, des forages d’eau pour le bénéfice de la population.  

Focus santé! 

Dans le domaine de la santé, l’infatigable Sefu Massamba, a mobilisé toutes ses énergies afin contribuer à l’amélioration de la qualité de vie dans ce secteur à Katako-Kombe et à Lodja. Il a ouvert un cabinet médical spécialisé en gynécologie à KATAKO Kombe. Un ouf de soulagement pour les habitants de ce coin de la province du Sankuru de bénéficier de cet apport hautement scientifique. 

Dans son cabinet médical, l’on pratique la Télémédecine, qui s’opère par des consultations spécialisées de gynécologie  à distance par le Dr Sefu Massamba  lui-même grâce au wifi. Des réalisations qui parlent à sa place et qui le rapprochent davantage de la population. Un leader désormais incontournable.

Depuis le mois de septembre, plus de quinze patientes ont déjà bénéficié de cette technologie.

Avec le concours d’un médecin généraliste chevronné, il se pratique des échographies classiques et Doppler Couleur, la seule machine disponible au Sankuru à l’heure actuelle.

Tout cela permet de réduire le nombre d’opérations fantaisistes de Kyste- Appendicite ! Mais surtout de poser des diagnostics précis nécessitant une opération avant de s’adresser à l’hôpital général de référence !

Dans le cabinet, l’on pratique également l’HYFOSY, qui veut dire « Hystero Salpingo  Foam Sonography », qui fait partie de nouvelles technologies d’exploration des trompes des femmes. Cette découverte scientifique a été réalisée pour la première fois depuis 2018 aux USA et actuellement en cours d’expansion dans les Cliniques Universitaires Européennes  et LODJA  puis tout récemment KATAKO KOMBE. Tout ça, grâce à lui. 

Toujours dans le secteur de la santé, entend construire dans les jours qui viennent au-moins un centre d’échographie dans chaque secteur du territoire de Katako.

Plusieurs autres réalisations sont faites par ce nouveau leader de Katako-Kombe dont les exploits ne cessent d’éblouir. Jamais sans compter  l’installation en 2021, des antennes de wifi par satellite à l’UPEL ( Université Patrice Emery Lumumba) de Wembonyama, à l’UNITSHU et à L’ ISTM de LODJA.

C’est encore lui qui a fait don, vers fin 2021, d’une Tronçonneuse à l’Église FESCAPO  pour soutenir leur projet datant plus de dix ans consistant à l’ouverture d’une route reliant KATAKO Kombe à la rivière Lomami sur une distance des 45 km mais bloqué à 15 Km de la fin depuis plus de six ans par manque de tronçonneuse. 

Tous pour le candidat député National Numéro 13 à Katako-Kombe 

Soucieux de rester près de sa base de Katako-Kombe, ce digne fils du terroir a décidé de se présenter, cette fois-ci, à la députation nationale dont il est candidat. Le numéro 13 à la députation nationale à Katako veut se rapprocher davantage de ses frères et sœurs, ainsi pour  vivre de près les réalités sociales des siens. 

Dans sa famille politique,  le CDDE, Congo Debout pour le développement que dirige  Me Tembele Mayeta Pierre, sous la bannière de l’autorité morale, Mme  FIFI MASUKA  Saini, tout est mis à pied pour la victoire du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Fidel Songo 

Articles similaires

Kasaï-Central : les journalistes interdits de la couverture de l’Examen d’État à Luiza, une...

Les journalistes ont été empêchés d'accéder aux centres d'examen de l'Exetat session ordinaire à Luiza, dans la province éducationnelle du Kasaï-Central 2. L'inspecteur principal provincial a refusé l'accès aux professionnels de l'information, violant ainsi le code d'éthique et de déontologie journalistique en vigueur en RDC.

Firmin Mvonde appelé à poursuivre les auteurs des pratiques déviantes à caractère sexuel et...

Le ministre de la justice et garde des sceaux, Constant Mutamba vient d'instruire, ce samedi 15 juin, le Procureur Général près la Cour de cassation d'engager des poursuites contre les personnes qui font l'apologie de l'homosexualité en RD-Congo.

Ituri : plusieurs enfants, abandonnés innocemment par leurs parents à Mambasa !

Plusieurs enfants sont ces derniers temps délaissés par leurs parents dans la rue et souvent ramassés par des personnes de bonne volonté et éléments des forces l'ordre dans la cité de Mambasa chef-lieu du territoire portant le même nom, dans la province de l'Ituri.