Présidentielle 2023 : Aimé Boji intensifie des contacts avec la population du Sud-Kivu en vue de la réélection de Félix Tshisekedi

Partager

Au Sud-Kivu pour sa campagne électorale, Aimé BOJI SANGARA est plus que déterminé à faire réélire Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, candidat numéro 20 à la présidentielle, de décembre 2023 avec un score sans précédent.

Malgré la pluie qui a arrosé la Ville de bukavu ce samedi 25 Novembre 2023 dans la matinée, le Candidat Député Provincial numéro 23 dans la ville de Bukavu Aimé BOJI SANGARA, a bravé toute intempérie sur des routes parsemées de la boue, et ce, à ses risques et périls pour convaincre les habitants du quartier Cikonyi, un Bas-Lieu de la Ville de bukavu, à voter massivement pour le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, candidat à sa propre succession et à voter également pour lui à la Députation Provinciale dans cette même ville.

Au cours de son discours plusieurs fois interrompu par son auditoire en liesse avec des slogans Fatshi béton et ABS notre choix le 20 décembre prochain, Aimé BOJI est revenu sur le bilan du premier quinquennat de Félix-Antoine Tshisekedi à la tête du pays, lequel bilan est très positif et très élogieux au regard des grandes réalisations du gouvernement de la république sous l’impulsion du Chef de l’Etat.

Il a donné comme exemple, la gratuité de l’enseignement, la détermination du Président de la République a en finir avec la guerre d’agression à laquelle font face la population de la partie Est du pays, la mécanisation et la paie des centaines de fonctionnaires et agents de l’Etat ayant servis l’Etat une décennie durant sans toucher leur salaire, pour ne citer que cela.

Avant de quitter Cikonyi, le surnommé Baba wa Maendelo, entendez par là, le père du développement, accompagné de ses électeurs, a fait les pieds sur une distance d’au moins 2 kilomètres, parfois en pataugeant dans la boue afin de rejoindre le lieu où sont réalisés quelques ouvrages dont il est l’initiateur et a procédé à leurs inaugurations.

Il s’agit entre autres ,de 5 bornes fontaines, d’un escalier long de 500 mètres et d’un pont en béton-armé.

Jules Ntambwe

Articles similaires

Kasaï-Central : les journalistes interdits de la couverture de l’Examen d’État à Luiza, une...

Les journalistes ont été empêchés d'accéder aux centres d'examen de l'Exetat session ordinaire à Luiza, dans la province éducationnelle du Kasaï-Central 2. L'inspecteur principal provincial a refusé l'accès aux professionnels de l'information, violant ainsi le code d'éthique et de déontologie journalistique en vigueur en RDC.

Firmin Mvonde appelé à poursuivre les auteurs des pratiques déviantes à caractère sexuel et...

Le ministre de la justice et garde des sceaux, Constant Mutamba vient d'instruire, ce samedi 15 juin, le Procureur Général près la Cour de cassation d'engager des poursuites contre les personnes qui font l'apologie de l'homosexualité en RD-Congo.

Ituri : plusieurs enfants, abandonnés innocemment par leurs parents à Mambasa !

Plusieurs enfants sont ces derniers temps délaissés par leurs parents dans la rue et souvent ramassés par des personnes de bonne volonté et éléments des forces l'ordre dans la cité de Mambasa chef-lieu du territoire portant le même nom, dans la province de l'Ituri.