RDC : Aimé Boji Sangara lance les travaux des  préparatifs du projet de loi de Finance 2025

Partager

En prévision de la session budgétaire de septembre, le Ministre d’Etat, Ministre du Budget, Aimé Boji Sagara a, sans plus tarder, lancé ce lundi 8 juillet 2024, à l’hôtel Sultani, les travaux des consultations pré-budgétaires de l’exercice 2025.

Cet exercice très capital, est un cadre de concertation et de discussion qui réunit autour d’une table les membres des Commissions Économiques et Financières des deux chambres du Parlement, les experts du Gouvernement, les acteurs de la société civile ainsi que les Partenaires Techniques et Financiers. 

L’objectif principal de cette concertation est d’analyser et améliorer le Cadre Budgétaire à Moyen Terme 2025-2027.

Dans son speech, le Ministre d’Etat, Ministre du Budget a rappelé à l’assistance, la vision du Gouvernement Suminwa sur le Cadre Budgétaire à Moyen Terme 2025-2027.

Pour Aimé Boji Sangara, le Cadre Budgétaire à Moyen Terme 2025-2027 revêt un caractère particulier étant donné qu’il doit renfermer une trajectoire susceptible d’assurer la mise en œuvre du Programme d’actions du Gouvernement. Lequel programme est chiffré à hauteur de 277 066 milliards de FC, soit 93 milliards de dollars américains.

Il se fixe comme objectif de prendre en compte l’orientation de la politique budgétaire envisagée dans ledit programme et les principales actions de politiques sectorielles qui en découlent.

 » Ces consultations s’inscrivent également dans le cadre de la transparence des finances publiques et de la participation citoyenne, critères sur lesquels la RDC est classée parmi les pays mieux cotés en Afrique « , a précisé le Ministre d’Etat, Ministre du budget.

Dans un communiqué de la cellule de communication du ministère du budget, les propositions et suggestions de  ces travaux de 3 jours, vont permettre a améliorer le CMBT 2025-2027. L’un des signaux forts de rigueur et transparence du Ministre d’Etat, Ministre du budget, Aimé Boji. 

Ces assises vont également faciliter que le projet de loi de finances du  Gouvernement de la République soit  déposé au Bureau de l’Assemblée Nationale au plus tard le 15 septembre prochain, en vue de se conformer à la Constitution du pays. 

 Parmi des participants à  ces assises, l’on a enregistré  le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Guy Kabongo Muadianvita, le Vice-Ministre  du Budget, Élysé Bokoumwana et la Vice-Ministre de finances, O’Neige Nsele.

Jules Ntambwe

Articles similaires

Repenser la Raison d’Être du FMI : Une Perspective du Sud Global (Tribune de...

Faisons un retour en arrière en 1944. Le monde se remettait des séquelles de la Seconde Guerre mondiale, et le Fonds Monétaire International (FMI) est né de la nécessité de stabiliser les économies mondiales et de promouvoir le commerce international. 

«Seuls les entrepreneurs comprennent mieux la problématique de la sous-traitance en RDC pour y...

«Seuls les entrepreneurs comprennent mieux la problématique de la sous-traitance en RDC pour y apporter des solutions idoines ( Patrick Onoya)

Forum international  MAKUTANO 9ème édition : Vital Kamerhe séjourne à Abidjan pour prendre part...

Pour la première fois, les assises du forum international  MAKUTANO sont organisées  en dehors...