Lomami : après la suspension des infirmiers, Bijoux SHISO dénonce la mauvaise foi du président syndical des infirmiers

Partager

Après la suspension des 38 infirmiers et infirmières suite à leur non adhésion dans leur corporation, madame BIJOUX SHISO, coordonnatrice provinciale de la société civile de la RDC dénonce ce qu’elle qualifie d’acharnement contre ces pauvres infirmiers et infirmières.

Selon elle, ces agents de la santé se sont vu retirer de leurs titres pour n’avoir donné les frais d’adhésion pour l’obtention des numéros d’ordre des infirmiers au sein de leur syndicat, ce qui va leur priver de subvenir à leurs besoins.

 » Que vont-ils manger, comment vont-ils subvenir aux besoins de leurs familles, n’est-ce pas une façon d’encourager le chômage ? » s’interroge la représentante de la société civile de la RDC dans la province de Lomami.

« Je demande à Monsieur KAUMBU Jean-Baptiste de la corporation des infirmiers et infirmières de Lomami, d’annuler sa décision car c’est contre le vouloir du président Félix TSHISEKEDI qui lutte contre le chômage » ajoute-t-elle.

Signalons que ces professionnels de santé sont interdits par leur corporation, de ne plus exercer leur profession pour utilisation abusive de leur métier.

Emmanuel KABANGU

Articles similaires

RDC : le gouvernement Suminwa fait de la couverture santé universelle une priorité

RDC : le gouvernement Suminwa fait de la couverture santé universelle une priorité

Guerre en RDC : faute des affrontements FARDC-M23, le CICR suspend son aide aux...

C'est via un communiqué officiel rendu public ce mardi, que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé la suspension depuis le 30 mai 2024, de sa distribution d’aide alimentaire en faveur des personnes déplacées installées sur l’axe Kanyabayonga – Burangiza et Bulindi dans la chefferie Bwito-Rutshuru, territoire de Lubero, au nord de la province du Nord-Kivu.

RDC : des nouveaux cas de conjonctivite signalés au Maniema !

des nouveaux cas de conjonctivite signalés au Maniema