Sénat : Afani Idrissa Mangala annonce officiellement sa candidature pour le poste de président

Partager

Le sénateur Afani Idrissa Mangala, cadre l’Union pour la démocratie et le progrès social ( UDPS), a annoncé officiellement sa candidature à la présidence du Sénat. Annonce faite au cours d’un point de presse tenu hier, vendredi 28 juin 2024 à Kinshasa.

Sur place, l’élu du Maniema a fait savoir qu’il est le candidat “révolutionnaire, patriote et conservateur” du pouvoir de l’UDPS. Ce dernier affirme qu’il a un grand rôle à jouer au sein du Sénat.

 » Comme vous pouvez donc le constater, durant plus d’une demi décennie comme homme d’État actif, engagé et averti, je suis resté 24h/24 à l’écoute et au service des populations de la province du Maniema de leur diversité. Les provinces participants à la constitution de la chambre haute du Parlement national, par l’élection des sénateurs conformément à l’article  60 de la loi n°08/012 du 31 juillet 2008, portant principe fondamental relatif à la libre administration des provinces, j’ai donc une expérience de la gestion des provinces étant donné que le sénat c’est la représentation des provinces. Nantis d’une expérience avérée des gestion des provinces dont le Sénat est l’émanation, je me lance dans la course au perchoir du Sénat en toute responsabilité d’abord au niveau du parti. Si le parti accepte que je sois aligné, donc vous les membres de la presse sachez que l’honorable sénateur Idrissa est prétendant candidat au niveau de la présidence du sénat. « , a-t-il déclaré.

Étant l’un des 40 sénateurs de l’UDPS, parti majoritaire de l’union sacrée de la nation, Afani Idrissa Mangala est convaincu de son apport dans le combat de l’émergence de notre parti qui a l’impérieuse nécessité de conduire la destinée du sénat étant la première force de l’union sacrée de la nation à l’Assemblée nationale ainsi qu’au sénat. «convaincu du respect du poids politique sera démise comme il en est de coutume démocratique du monde et soucieux d’imprimer une gestion de qualité à la tête du Sénat, je me lance dans la course de la présidence de celui-ci. Cette ambition légitime s’est justifiée aussi par le fait que je suis l’un des cadres de notre famille politique à avoir implanté la politique du chef de l’État dans le pays en général et dans ma province en particulier. Je demeure dans la ligne droite de sa volonté», a-t-il expliqué.

Le Sénateur Afani Idrissa Mangala a promis, plus loin, de s’engager à maintenir une relation étroite entre les deux chambres pour le bien de la nation.

«Une fois à la tête du Sénat, je m’engage à maintenir un dialogue permanent inter institutionnelle et une franche collaboration entre les deux chambres privilégiant l’intérêt supérieur de la nation, gage du développement « , a fait savoir l’élu de la province du Maniema. 

La Rédaction

Articles similaires

Sénat : Exodus Lukombo apporte son soutien à la candidature de M. Taupin Kabongo...

Exodus Lukombo soutient la candidature de Taupin Kabongo Mukengeshayi au poste de questeur au Sénat congolais. Dans une publication sur internet, cette femme membre du collectif des communicateurs et défenseurs des institutions/UDPS a dévoilé son souhait de voir cet élu des élus remporter les élections à ce poste.

Crise à l’UDPS : la légitimité d’Augustin Kabuya en tant que secrétaire général contestée...

L'exécutif national du Parti politique Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a ténu ce jeudi 18 juillet 2024, au sein du centre culturel Boboto dans la commune de Gombe, un point de presse sur les différentes résolutions prises après une divergence politique du positionnement d'Augustin Kabuya au sein du dit parti. 

RDC : remonté, Fils Mukoko exige le départ d’Eteni Longondo au sein de l’UDPS...

RDC : remonté, Fils Mukoko exige le départ d'Eteni Longondo au sein de l'UDPS !