Incinération des champs au Sankuru : plus d’une centaine de maisons parties en fumée ! 

Partager

La province du Sankuru au centre de la RDC est plus marquée par les activités agricoles champêtres. Presque dans chaque territoire, la majorité de la population vit  par les activités de champs. 

Pendant cette saison sèche, la majorité des habitants incinère les champs pour passer à l’étape de semence. Dans plusieurs villages, les habitants ont cultivé des champs aux alentours des villages. Cependant, cela demande de la perspicacité pour l’incinération. 

Dans le territoire de Lodja, l’on a  enregistré plusieurs cas de maisons incendiées et dégâts matériels pendant les trois derniers jours. Le premier cas s’est produit dans le secteur de Mvunge dans le nord de Lodja. Plus de 100 maisons sont parties en fumée.  

À la base de ces énormes pertes, l’incinération des champs cultivés aux alentours des villages. Même fait, s’est répété plus de 3 jours après dans le secteur de Kondo Tshumbe au village lombehandjola toujours à Lodja. Là, plus de 84 maisons et plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés. 

On enregistre les mêmes faits dans le territoire de katako kombe aussi. La population Sankuroise, veut se voir assistée par le gouvernement suminwa et reste toujours focus pour voir les députés nationaux plaider à son nom. 

Selon les sources contactées, ces drames se produisent, suite au non respect de consignés que se donnent les cultivateurs pour mettre le feu.

Les sources enrichissent que, victimes de  ces drames, passent la nuit à la belle étoile et calment pour leur état sanitaire. En tout cas, les autorités compétentes doivent vite s’impliquer davantage pour aider les victimes et prévenir les éventuels dégâts. 

Pascal Lookolo

Articles similaires

Kasaï Oriental : Jean-Paul Mbuebua inspecte l’évolution des travaux de l’université officielle de Mbuji-Mayi

Depuis son accession à l'exécutif provincial, le Gouverneur Jean-Paul Mbuebua manifeste son engagement à impacter sa gouvernance dans la province du Kasaï Oriental. 

Affaire Tshilegelu : les députés nationaux et sénateurs appelés à s’impliquer pour sa réalisation

Selon le directeur provincial de l'Office des voiries et drainage, les études des quelques axes difficiles ont été faites dans le cadre de du projet Tshilegelu. Si seulement le gouvernement central avait encaissé le montant prévu, Kabinda serait un miroir. Ce qui le pousse à tacler les députés nationaux et sénateurs de Lomami qui ne font pas leur travail de parlementaires comme c'est le cas dans d'autres provinces.

Kinshasa : nouveau Ministre Provincial de la Santé,  Hygiène et Prévention, qui est réellement...

Patricien Gongo est un homme qui incarne le dynamisme et le leadership de la jeunesse congolaise. Né de parents congolais, il a toujours été un fervent pratiquant de la foi chrétienne, ce qui a guidé ses actions tout au long de sa vie.