RDC : l’Alternative 2028 d’Ados Ndombasi propose de revoir le mode de désignation du porte-parole de l’opposition (Communiqué)

Partager

Toujours avec un constat amère sur l’évolution et le travail de l’opposition R.D. Congolaise, l’Alternative 2028 de l’honorable Ados Ndombasi a, via un communiqué, proposé de revoir le mode de désignation du porte-parole de l’opposition suite aux enjeux politiques et à l’attente de la population congolaise. 

Dans ce communiqué rendu public dans la journée du mardi 18 juin 2024 et dont une copie est parvenue sur la table de la de tremplin-news.net ce mercredi, l’on peut remarquer le regret de cette formation politique depuis du processus électoral, considéré comme “un fiasco”.

“ Après le cycle électoral, cirque devrait-on dire plus précisément, les « leaders » de l’opposition congolaise nous servent une autre tragi-comédie pour rouiller la machine démocratique congolaise, qui ronronne comme un moteur à l’agonie. Alors que le pays fait face à plusieurs urgences fatidiques, la guerre des égos continue de faire rage, offrant au peuple congolais un spectacle affligeant. Après avoir été incapables de présenter un candidat commun aux élections  présidentielles de 2023, les voilà dans l’ acte 2, qui devrait être celui d’une perspective de conquête du pouvoir en 2028, empêtrés dans des querelles intestines puériles et dommageables pour l’avenir de notre pays. Les mêmes formules et recettes qui ont conduit à la déconfiture de l’opposition en décembre 2023 sont appliquées ; et c’est la même rengaine depuis des décennies : ôte-toi de là, que je m’y mette ! “, lit-on dans ce communiqué. 

Avant de poursuivre : “ Il se dégage que notre opposition n’a pas pu se réinventer et cela pour des motifs partisans et égoïstes relevés dans le chef des différents animateurs politiques de l’opposition. Ils se complaisent dans des diatribes qui ne se distinguent que par leur vacuité. Faut-il encore croire à ce type de « leaders » qui ne nous ont que trop démontrés leur impuissance à se mettre ensemble ? décrédibilisant et affaiblissant l’opposition ainsi que les aspirations de tout un peuple. A l’heure actuelle, l’environnement politique congolais a besoin d’une opposition créative, crédible et politiquement clairvoyante. “

Pour l’Alternative 2028, l’opposition doit se rallier à une seule cause pour l’intérêt public et mettre de côté les egos.

“ la RDC veut une opposition capable de se rallier derrière l’intérêt public, car la guerre des égos des figures de proue de l’opposition constitue le grand obstacle à une vision fédératrice. Nous, Alternative 2028, le camp de la République, désavouons avec la plus forte énergie tous ces animateurs qui s’entêtent à affaiblir et à décrédibiliser l’opposition. Il est temps que le peuple congolais comprenne que ce n’est pas avec ce prototype de « leaders » que nous changerons la destinée de notre cher pays et de ses 120 millions d’habitants. “, précise le document. 

La formation politique dirigée par le député Ados Ndombasi croit fermement qu’il est nécessaire de modifier les dispositions sur le mode de désignation du porte-parole parole de l’opposition. 

“ Ainsi, nous proposons de modifier les dispositions sur le mode de désignation du porte-parole de l’opposition. Il doit être désormais inclusif, c’est-à-dire ouvert à toutes les forces politiques de l’opposition parlementaire et extra parlementaire. Cela pour mettre fin à l’hégémonie égoïste d’une certaine classe politique, qui a fait manquer à la RDC et à la démocratie congolaise l’expérience salutaire d’un porte-parole de l’opposition depuis 2006. “, fait-il savoir.

Japhet Punzu

Articles similaires

Sénat : Exodus Lukombo apporte son soutien à la candidature de M. Taupin Kabongo...

Exodus Lukombo soutient la candidature de Taupin Kabongo Mukengeshayi au poste de questeur au Sénat congolais. Dans une publication sur internet, cette femme membre du collectif des communicateurs et défenseurs des institutions/UDPS a dévoilé son souhait de voir cet élu des élus remporter les élections à ce poste.

Crise à l’UDPS : la légitimité d’Augustin Kabuya en tant que secrétaire général contestée...

L'exécutif national du Parti politique Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a ténu ce jeudi 18 juillet 2024, au sein du centre culturel Boboto dans la commune de Gombe, un point de presse sur les différentes résolutions prises après une divergence politique du positionnement d'Augustin Kabuya au sein du dit parti. 

RDC : remonté, Fils Mukoko exige le départ d’Eteni Longondo au sein de l’UDPS...

RDC : remonté, Fils Mukoko exige le départ d'Eteni Longondo au sein de l'UDPS !