Sénat : la validation des mandats des sénateurs attendue ce jeudi !

Partager

Comme attendu, le Bureau provisoire du de la chambre haute du Parlement a à travers un communiqué rendu public ce mercredi 05 mai, que la validation des sénateurs élus de la quatrième législature est fixée pour ce jeudi à 10 heures.

“ Vous êtes conviés à prendre part ce jeudi  2024 à 10 heures, à la séance plénière qui sera présidée par l’honorable Pascal Kinduelo Lumbu, président du bureau provisoire du Sénat », lit-on dans ce communiqué signé par Me. Ivan Kazadi Kankonde, rapporteur du bureau provisoire de la chambre haute du Parlement. Le communiqué précise qu’un seul point inscrit à l’ordre du jour, à savoir : la validation des mandats des sénateurs élus “, lit-on dans le document. 

Cette séance plénière intervient après les rapports des cinq commissions spéciales qui ont été constituées pour contrôler les dossiers des élus.

Ces commissions avaient pour mission de vérifier la conformité des dossiers de chaque sénateur mais également les conditions d’éligibilité aux sénatoriales, l’élaboration des rapports respectifs, le dépôt au bureau d’âge avant la discussion en plénière. 

La Rédaction 

Articles similaires

Porte-parole de l’opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens « sans position...

Porte-parole de l'opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens "sans position et programme politique" en faveur du peuple

APK : deux motions d’information relatives à la sécurité et la consommation de jus...

Lors de la séance plénière de l'Assemblée provinciale de Kinshasa du 19 juin 2024 dernier qui se basait sur l'audition du DG de la direction générale des recettes de Kinshasa DGRK,  le député provincial Monplaisir Bolokole Lombo a  soulevé deux motions d'information. Ces deux motions d'information soulevées sont relatives à la sécurité et la consommation de jus en bouteille plastique dans la ville de Kinshasa.

RDC : l’Alternative 2028 d’Ados Ndombasi propose de revoir le mode de désignation du...

Toujours avec un constat amère sur l'évolution et le travail de l'opposition au sein de la société congolaise, l'Alternative 2028 de l'honorable Ados Ndombasi a via un communiqué, proposé à revoir le mode de désignation du porte-parole de l’opposition suite aux enjeux politiques et à l'attente de la population congolaise.