Kinshasa : des policiers non en service interdits de circuler avec les armes pour ces raisons

Partager

C’est le commissaire provincial de la police qui l’a déclaré ce lundi 03 juin 2024 à l’issue de la toute première rencontre en public entre le commissaire divisionnaire adjoint Blaise Kilimbalimba et les nouveaux commandants d’unités après la nouvelle mise en place.

« Cette mise en place devrait être bien compris par les uns et les autres. L’objectif c’est d’avoir les résultats sur terrain.Avoir une police qui répond aux besoins de la population.C’est ainsi que nous avons pris tout notre temps dans le cadre de la formation continue,de rappeler toutes les instructions qui ont été donné afin de restaurer l’autorité de l’état » a fait savoir le commissaire divisionnaire adjoint Blaise Kilimbalimba

Dans son adresse,le chef de la police a donné également des nouvelles orientations pour éradiquer le phénomène Kuluna,les embouteillages,la nuisance sonore et les marchés pirates dans la capitale Congolaise .

« Nous avons demandé aussi aux policiers non engagés (Lorsqu’ils ne sont pas en mission officielle) de rester dans leurs casernes et ne pas touché aux équipements spécifiques de la police,les armes par exemple »,a-t-il insisté d’un ton ferme

Quant à ce qui concerne l’inaction de certains officiers dans certains coins de la ville telle que décriée par la population Kinoise, le commissaire divisionnaire adjoint Blaise Kilimbalimba a rappelé les nouveaux commandants la discipline pour l’efficacité de l’action de la police.

« Les brebis galeuses ne manquent jamais dans une société.Mais l’essentiel pour nous ce qu’en gros les commandants ont bien reçu la mission et s’applique à ma grande satisfaction » souligne le chef de la police ville province de Kinshasa.

« Les patrouilles mixtes sont organisées,dans certains quartiers où il y avait du grand bruit il y a du calme », l’on peut dire que bon nombre des commandants ont bien assimilé la matière.

La Rédaction

Articles similaires

NORD-KIVU : 14 personnes tuées dans les bombardements des M23 à Kanyabayonga

14 personnes tuées, 19 blessées dont 4 enfants, tel est le bilan des bombardements en aveuglette durant une semaine dans la commune rurale de Kanyabayonga située a l'extrême sud du territoire de Lubero, près de 140 km de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu sur la nationale numéro 2.

Nord-Kivu : près de 30 morts dans une nouvelle incursion des ADF à Beni...

Une nouvelle attaque des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) orchestrée dans la journée de ce vendredi 7 juin dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, a occasionné la mort de 28 personnes au total.

Coup d’État raté à Kinshasa : un des assaillants parle de Vital Kamerhe comme...

Coup d'État raté à Kinshasa : un des assaillants parle de Vital Kamerhe comme «cible d’attaque»