Désormais Ministre de la justice : Constant Mutamba, cet opposant dont les compétences ont convaincu Judith Suminwa et Félix Tshisekedi !

Partager

Né en 1988, Constant Mutamba Tungunga, ce jeune à la trentaine, considéré aujourd’hui comme chef de fil de l’opposition, a été nommé, contre toute attente, ministre d’État en charge de la justice et garde des Sceaux par ordonnance présidentielle signée hier. 

Cet ancien candidat à l’élection présidentielle de décembre 2023, a réussi au casting de Judith Suminwa parmi les 54 membres du gouvernement.  

Mutamba hérite d’un ministère à défis  complexes. Il aura donc du pain sur la planche, pour réveiller ce secteur devenu “ amorphe ”, comme l’a si bien signifié il y a peu le Président de la République. 

Le défi de l’impunité face aux crimes économiques ; détournements et blanchissement de capitaux, détentions arbitraires etc.

Aussi, l’élu de Kabinda est parmi les rares congolais à avoir des initiatives de déférer le Rwanda, agresseur numéro un de la RDC aux instances judiciaires internationales. Cela pourrait être, sans moindre doute, l’une des raisons qui motivent sa nomination. 

Sinon, sa nomination à ce ministère relève à la fois non seulement les mérites dont il fait preuve, mais surtout de la confiance qu’il bénéficie de la première ministre et, même, du Président de la République.  

Fidel Songo

Articles similaires

Après son investiture à l’assemblée nationale : Judith Tuluka Suminwa se met au travail...

À l’issue du premier Conseil des ministres tenu ce vendredi à la Cité de l’Union africaine, et qui a été consacré essentiellement à une prise de contact entre le Président et les membres du gouvernement, la Première ministre Judith Suminwa Tuluka n'a pas tardé à livrer ses impressions à la presse.

Investiture du Gouvernement : l’honorable Christophe Mpangi satisfait du programme dévoilé par la Première...

C'est au sein de l'Assemblée nationale que le nouveau gouvernement a été investi lors d'une plénière organisée ce mardi 11 juin 2024, dirigé par le président de la chambre basse du Parlement Vital Kamerhe, que la Première ministre Judith Suminwa Tuluka a décortiqué les points de son programme durant ses 5 prochaines années à la tête de la Primature. 

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : Martin Fayulu...

Face à cette nouvelle attaque meurtrière des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) en territoire de Beni, province du Nord-Kivu, le président du parti ECiDé, Martin Fayulu, n'a pas mâcher les mots pour indexer le régime Tshisekedi ‘’ d'impuissance et irresponsable ‘’.