Kinshasa : désormais, des policiers et militaires en divagations seront arrêtés (Décision)

Partager

C’est dans la soirée du mardi que le Commissaire provincial de la police nationale congolaise, le Général Blaise Kilimbalimba a lancé des patrouilles mixtes FARDC-Police sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa.

Cette opération vise le renforcement de la sécurité des personnes et de leurs biens après le coup d’Etat manqué, le dimanche 19 mai 2024, dans la capitale Rd.congolaise.

Cette décision intervient après une réunion de sécurité tenue par le commissaire général de la police nationale congolaise, Benjamin Alongaboni et le commandant de la 14ème région militaire des FARDC.

Au cours de cette réunion, des nouvelles instructions ont été prises notamment, l’arrestation des policiers et militaires trouvés en divagation, l’assainissement de la ville avec la lutte contre les marchés pirates ainsi que les nuisances sonores.

Jules Ntambwe

Articles similaires

NORD-KIVU : 14 personnes tuées dans les bombardements des M23 à Kanyabayonga

14 personnes tuées, 19 blessées dont 4 enfants, tel est le bilan des bombardements en aveuglette durant une semaine dans la commune rurale de Kanyabayonga située a l'extrême sud du territoire de Lubero, près de 140 km de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu sur la nationale numéro 2.

Nord-Kivu : près de 30 morts dans une nouvelle incursion des ADF à Beni...

Une nouvelle attaque des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) orchestrée dans la journée de ce vendredi 7 juin dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, a occasionné la mort de 28 personnes au total.

Coup d’État raté à Kinshasa : un des assaillants parle de Vital Kamerhe comme...

Coup d'État raté à Kinshasa : un des assaillants parle de Vital Kamerhe comme «cible d’attaque»