Coup d’État raté à Kinshasa : le SG du parti CNARC, Alex Makabu envoi ce message fort aux congolais

Partager

Le parti politique congrès national africain pour l’éveil du Congo, membre de l’Union sacrée de la nation condamne le coup d’État tenté et raté à Kinshasa par Christian Malanga et ses assaillants pour renverser le pouvoir en place en République Démocratique du Congo.

Selon son secrétaire général, Alex Makabu qui s’est livré à Tremplin-news.net, c’est inadmissible de prendre le pouvoir par la force et la violence si ce n’est seulement que par les élections qui sont démocratiques.

Sur ce, Alex Makabu rappelle à toutes les couches des congolais qu’on a qu’un seul pays qu’il faut défendre, la République démocratique du Congo au lieu de revenir sur les actes qui n’apportent rien au développement

 » Chers frères, nous n’avons qu’un seul pays que nous devons défendre, le manque du patriotisme et de nationalisme c’est une maladie, c’est un germe de destruction massive pour la nation ; quand il n’y a pas du patriotisme, il n’y a non plus le développement et le bien être et prendre le pouvoir par le pouvoir, ça nous donne absolument rien nous allons revenir sur le cycle répétitif d’un coup d’État et le pays ne va pas avancer » a fait savoir le SG du parti politique CNARC.

Ce parti de l’Union sacrée de la nation présente par ailleurs sa ferme détermination de se ranger et soutenir la vision de Félix Tshisekedi à la tête du pays

« Pour notre part en tant que CNARC, parti qui soutient notre leader Félix Antoine Tshisekedi président de la République. Donc nous devons utiliser les moyens pacifiques pour résoudre nos problèmes pas avec la violence » a-t-il renchérit.

Par la suite, Alex Makabu, secrétaire général du parti CNARC invite également même ceux-là qui sont dans le pouvoir en place et qui parfois pensent à prendre les armes pour se rallier derrière les ennemis du pays, à revenir à leur patriotisme et nationalisme pour défendre en unité l’intégrité territoriale de la République démocratique du Congo.

Siniori Junior MBUMBA

Articles similaires

Gouvernorat de Maï-Ndombe : l’UDPS placée devant ses responsabilités

La confirmation de Nkoso Kevani Lebon comme Gouverneur de province de Maï-ndombe, par la Cour d'appel, étonne la population de cette province qui se dit être trahi par le verdict tombé en début de soirée de vendredi 7 juin 2024, à la suite de la requête en contestation du candidat Aimé Pascal Mongo Lokonda.

Appelés tous à Kinshasa, les gouverneurs et leurs vices nouvellement élus seront notifiés ce...

Dans un communiqué officiel adressé aux gouverneurs et vice-gouverneurs nouvellement élus, le ministre de l'Intérieur, Jacquemain Shabani Lukoo Bihango, a appelé à la participation à la cérémonie de remise des notifications qui se tiendra le mercredi 19 juin 2024 à Kinshasa.

RDC : Ferdinand Kitengie de la Nouvelle société civile révolutionnaire appelle le nouveau gouvernement...

Patriotisme exige, Me Ferdinand Kitengie, coordonnateur national de la nouvelle société civile révolutionnaire, a...