ONAPAC : « les agents et cadres actifs et inactifs ont retrouvé le sourire(Rapport )

Partager

Selon ce rapport, les cadres et agents de l’ONAPAC, en fonction ou retraités, saluent l’implication personnelle de Mme le DG Mimy Monga qui, à ce jour, a porté du fruit en leur faveur à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Alors que depuis plusieurs années rien n’aboutissait, c’est désormais chose faite après 8 mois seulement de son avènement .


En outre, ce rapport donne des détails sur le patrimoine spolié de l’ONAPAC à travers le pays, les concessions sont bien répertoriés, l’origine de chaque propriété retracée, et même le rapport ayant milité en faveur de la vente, mieux du bardage de l’immobilier jadis considéré comme un bien sans maître. « C’était le désarroi des retraités dont certains ont perdu la vie. Hommage à la DG pour les efforts fournis à peine en quelques mois depuis votre destinée à la tête de l’entreprise. Continuez sur cet élan de bonne volonté et poursuivez les démarches à la CNSS pour régulariser notre situation générale » , a conclu ce représentant des retraités.

Et de poursuivre : « Malgré les faibles moyens financiers, cette équipe fait preuve de sa bonne volonté, contrairement à ses prédécesseurs qui nous fermaient leurs bureaux« . Voilà pourquoi il a demandé aux autorités du pays, le Président de la République nommément , d’appuyer cette démarche salvatrice.

Tiré de OYEBI

Articles similaires

Kinshasa : PNLP et ISA renforcent les capacités de 29 journalistes membres du groupe...

Le paludisme reste la première cause de morbidité, de mortalité et d’hospitalisation en République démocratique du Congo, mais surtout pour les enfants de 0 à 5 ans ainsi que les femmes enceintes. Depuis quelques années, la RDC figure sur la tête d’affiche des pays les plus palustres. Elle est deuxième en Afrique et troisième au monde après l’Inde et le Nigeria.

CNSSAP-Gestion ressources humaines : après vérification de conformité, l’IGF valide la paie des mois...

Le système de contrôle interne des ressources humaines de la CNSSAP est bien satisfaisant. L'IGF a, après contrôle de conformité, validé la paie des mois d'avril et mai 2024 de tous les agents dans leur statut actuel et ce, sans exception.

Escarmouches au palais de la nation/Kinshasa : l’armée confirme la thèse d’une tentative de...

Aussitôt intervenues après une attaque des hommes lourdement armés au palais de la nation et à la résidence de Vital Kamerhe ce matin, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) se sont exprimées pour fixer l'opinion.